Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

La Saint-Valentin prohibée dans certaines villes d'Indonésie

© AFP | Des policiers indonésiens font la chasse aux couples non-mariés à Surabaya, en Indonésie, le 14 juillet 2018

JAKARTA (AFP) - 

Plusieurs villes d'Indonésie ont interdit mercredi la Saint-Valentin et la police a fait la chasse aux amoureux dans différentes provinces du pays musulman le plus peuplé au monde, où cet événement est controversé.

A Surabaya, deuxième ville d'Indonésie dans l'est de l'île de Java, la police a mené des opérations dans des hôtels et interpellé plus d'une vingtaine de couples soupçonnés de contrevenir à l'interdiction. Ils devaient être relâchés après un rappel à loi.

Sur l'île touristique de Lombok, voisine de Bali, la ville de Mataram a ordonné à la police d'effectuer des contrôles dans les établissements scolaires pour interpeller des élèves qui fêteraient l'événement. Des fêtes romantiques dans des hôtels et cafés y étaient cependant permises, selon les autorités.

A Makassar, dans le sud de l'île des Célèbes (Sulawesi), la Saint-Valentin est interdite depuis plusieurs années.

"Elle n'a jamais été déclarée comme une journée de célébration dans le pays par le gouvernement", a déclaré le maire-adjoint de la ville, Syamsu Rizal.

A Aceh, seule province d'Indonésie à appliquer la loi islamique (charia), les autorités ont pris un arrêté d'interdiction de la Saint-Valentin, comme les années précédentes, citant des normes religieuses.

"La Saint-Valentin reflète une culture qui ne correspond pas à la législation à Aceh et à la loi islamique", a indiqué le gouverneur de la province, Irwandi Yusuf, dans un communiqué.

La Saint- Valentin, qui tombe le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Ce jour là, les couples s'échangent des mots doux et des cadeaux comme preuves d'amour.

Une dizaine de villes de l'archipel d'Asie du Sud-Est ont publié mercredi des interdictions de célébrer la Saint-Valentin.

En 2017, la police de Makassar avait mené ce jour-là des opérations coups de poing dans des commerces et saisi des préservatifs.

© 2018 AFP