Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

Tennis: Kvitova se paye Wozniacki et rejoint Muguruza en finale à Doha

© AFP | La joie de Petra Kvitova après sa victoire sur Caroline Wozniacki à Doha, le 17 février 2018

DOHA (AFP) - 

La Tchèque Petra Kvitova, 21e mondiale, a fait tomber la N.1 Caroline Wozniacki samedi pour se qualifier pour la finale du tournoi ATP de Doha, où elle affrontera l'Espagnole Garbine Muguruza (4e), qui a bénéficié du forfait de la Roumaine Simona Halep, blessée à un orteil.

La Danoise, lauréate de l'Open d'Australie, a servi deux fois pour le match dans la deuxième manche mais a dû s'incliner 3-6, 7-6 (7/3), 7-5 en plus de deux heures et demie, sonnée par les coups surpuissants de la Tchèque, en grande forme en ce moment puisqu'elle est invaincue depuis le 16 janvier, avec notamment une victoire à Saint-Pétersbourg.

"Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je suis juste venue jouer, j'ai été un peu folle dans ma tête et je me suis mise à rentrer toutes (mes frappes) de n'importe où sur le court", a jubilé la joueuse de 27 ans, commentant son joli comeback.

La 21e mondiale, qui a remporté son quatrième duel de rang contre Wozniacki, visera dimanche son second titre de l'année, après celui glané en Russie il y a deux semaines. Elle retrouvera le top 15 lundi.

"Dans le jeu décisif, quand j'étais menée 3-1, j'étais vraiment mécontente contre moi-même. Du coup, j'essayais de frapper quelques coups gagnants. Et voilà comment le match s'est terminé", a ajouté Kvitova.

"C'est vraiment décevant de ne pas conclure alors que j'avais deux balles de match dans le deuxième set. Elle a joué de manière agressive et j'ai commis quelques fautes non provoquées. Je me sens frustrée parce que j'avais en des chances", a réagi la Danose qui se consolera peut-être avec sa place de N.1 mondiale, qu'elle a réussi à sauver pour une poignée de points devant Halep.

La Roumaine, justement, aurait pu passer en tête du classement, mais elle a dû déclarer forfait vendredi, malgré sa qualification pour les demi-finales, en raison d'une tendinite à un orteil qu'elle traînait déjà à l'Open d'Australie.

C'est donc Muguruza, 4e mondiale, qui aura la tâche de défier Kvitova. L'Espagnole cherche encore à lancer sa saison, après des résultats en demi-teinte, mais est menée 3-1 dans ses confrontations avec la Tchèque.

© 2018 AFP