Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

FRANCE

Le violoniste de jazz Didier Lockwood est mort

© Vanina Lucchesi, AFP

Vidéo par Cédric FERREIRA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/02/2018

Le célèbre violoniste de jazz Didier Lockwood est décédé brutalement dimanche matin à Paris à l'âge de 62 ans. Il était un grand représentant du jazz français à l'international, à travers une carrière rythmée par près de 4 500 concerts.

Le jazz a le blues. Le célèbre violoniste Didier Lockwood a succombé à une crise cardiaque, dimanche 18 février, à Paris, à l'âge de 62 ans, a annoncé son agent à l'AFP. Francoise Nyssen, la ministre de la Culture, a rendu hommage dimanche soir à "un immense violoniste de jazz".

"Son épouse, ses trois filles, sa famille, son agent, ses collaborateurs et sa maison de disque ont la douleur de faire part de la disparition brutale de Didier Lockwood dans sa 63e année", indique le communiqué transmis par son agent. Il avait participé à un concert samedi soir au bal Blomet, une salle de jazz parisienne. Didier Lockwood était marié à la soprano Patricia Petibon.

Le jeune violoniste Scott Tixier a salué sur Twitter la mémoire d'un "grand maître du violon jazz qui a influencé toute une génération de violonistes".

Depuis ses débuts à 17 ans au sein de Magma, alors le groupe phare du rock progressif en France, Didier Lockwood a sans cesse occupé le paysage à travers de nombreux rencontres et projets, dans divers styles : jazz-fusion électrique, jazz acoustique, jazz manouche, jazz et musique classique avec le spectacle "Le Jazz et la diva" avec la cantatrice Caroline Casadesus.

Didier Lockwood était aussi très impliqué dans l'éducation à la musique : auteur d'une méthode d'apprentissage du violon jazz, il avait créé en 2001 le Centre des musiques Didier Lockwood à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), une école d'enseignement de l'improvisation.

Le jazzman avait également remis en 2016 un rapport au gouvernement sur l'apprentissage de la musique. Il s'y inquiétait d'une enfance "formatée" par la technologie moderne et en "panne de sens" et prônait un apprentissage de la musique par plus d'oralité et moins de solfège.

Il devait rendre hommage à Django Reinhardt lors d'un concert prévu en mars.

 

Première publication : 18/02/2018

  • MUSIQUE

    Victoires de la musique : Orelsan et le rap raflent la mise

    En savoir plus

  • FRANCE

    Disparition du compositeur français Pierre Henry, maître de la musique électroacoustique

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    Vidéo : les Amazones d'Afrique militent en musique pour les droits des femmes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)