Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

JO-2018: Pas de Français en finale du slopestyle

© AFP | Le Français Benoit Buratti en qualifications de l'épreuve de slopestyle des Jeux olympiques de Pyeongchang, le 18 février 2018

PYEONGCHANG (CORÉE DU SUD) (AFP) - 

Les Français Antoine Adelisse et Benoît Buratti ont été éliminés dimanche dès les qualifications de l'épreuve de ski slopestyle des Jeux Olympiques de Pyeongchang.

Au terme de qualifications extrêmement relevées, Buratti s'est classé 21e avec un meilleur run qui lui a valu un score de 67 points.

Les qualifications ont été dominées par le Suédois Oscar Werter avec 95,40 points. Il a devancé le Suisse Andri Ragettli (95,00) et le Canadien Alex Beaulieu-Marchand (94,20). Le Suédois Henrik Harlaut, qui était l'un des favoris, a lui été éliminé (17e avec 75,80 points).

"Le niveau est impressionnant mais pas plus que d'habitude. C'est le niveau olympique. Pour moi, c'est une bonne expérience et maintenant j'ai envie d'arriver dans quatre ans, prêt à faire une médaille", a déclaré Buratti.

Adelisse, qui ambitionnait au moins de rentrer en finale, est lui tombé lors de ses deux tentatives - lourdement pour la deuxième - et s'est classé dernier des 30 participants (17,60 points).

"Je l'accepte à 100%. J'ai fait des erreurs techniques. Je suis très déçu mais c'est le sport, je l'accepte", a déclaré Adelisse, qui a évoqué "une erreur de concentration" sur sa première tentative.

"Je me fais mal au genou au milieu du deuxième run, avant d'arriver sur le saut et je suis incapable de faire ce qu'il faut pour arriver en bas. Je suis sur une jambe sur ce saut", a-t-il ajouté avant de partir passer des examens médicaux.

© 2018 AFP