Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

F1: Ferrari présente sa monoplace et espère régner à nouveau

© FERRARI PRESS OFFICE/AFP | La SF71-H, présentée par l'écurie Ferrari, le 22 février 2018

PARIS (AFP) - 

L'écurie Ferrari a présenté jeudi sa monoplace pour la saison 2018 de Formule 1, la SF71-H, avec laquelle elle espère remporter un titre qui lui échappe depuis dix ans.

Maintenu dans ses fonctions malgré une deuxième partie de saison 2017 difficile, le Team Principal de Ferrari Maurizio Arrivabene, a fait part de sa fierté et de sa confiance lors d'une cérémonie organisée à Maranello.

"Cette voiture est fabriquée en Italie, ici, dans cette usine: elle représente l'excellence de notre pays", a-t-il assuré.

"Jusqu'à ces dernières heures, tout le monde a travaillé très dur pour perfectionner le moindre de détail de cette voiture, afin qu'elle soit la meilleure possible".

Deuxième en 2017, la Scuderia aura une nouvelle fois fort affaire en 2018 face à Mercedes, quadruple champion en titre.

"Nous en sommes capables, j'en suis sûr", a affirmé Arrivabene, en poste depuis novembre 2014.

La livrée de la SF71-H a quelque peu évolué par rapport à sa devancière puisque le rouge est légèrement plus foncé et davantage présent au détriment du blanc qui a quasiment disparu.

Le halo, nouveau dispositif de sécurité du cockpit très critiqué par de nombreux fans et la majorité des équipes, est également peint en rouge et orné d'un cheval cabré, en attendant peut-être l'ajout de sponsors.

Ferrari n'a plus remporté le titre des constructeurs depuis 2008 et celui des pilotes depuis 2007, avec Kimi Raïkkönen.

Pour la quatrième année consécutive, le Finlandais de 38 ans sera l'équipier du quadruple champion du monde allemand, Sebastian Vettel, de huit ans son cadet.

© 2018 AFP