Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Shenzhen, ancien port de pêche symbole du miracle économique chinois

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'Europe riposte aux droits de douane américains

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA" : des artistes se mobilisent

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

Amériques

Haïti suspend pendant deux mois les activités d'Oxfam

© AFP | L'ONG a rendu publique une enquête interne qui révèle les abus de certains employés lors d'une mission humanitaire en Haïti.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/02/2018

Le gouvernement haïtien a décrété, jeudi, la suspension pendant deux mois des activités d'Oxfam Grande-Bretagne. Un rapport interne de l'ONG a dévoilé les nombreux abus de la mission humanitaire déployée en Haïti après le séisme de 2010.

"Une atteinte grave à la dignité du peuple haïtien." Port-au-Prince a décrété, jeudi 22 février, la suspension pendant deux mois des activités d'Oxfam Grande-Bretagne, après la révélation d'abus commis par certains de ses employés, notamment le recours à des prostituées.

Les employés de l'ONG avaient été dépêchés dans le pays le plus pauvre des Caraïbes pour venir en aide à la population, après le séisme destructeur de 2010.

Le ministère haïtien de la Planification et de la coopération externe a justifié la suspension en expliquant qu'une "faute grave" avait été commise, les autorités judiciaires et policières haïtiennes n'ayant pas été informées au moment des faits.

"Abus et exploitations sexuels"

"Cette mesure de suspension se justifie par les faits avérés d'abus et d'exploitations sexuels perpétrés en Haïti, entre 2010 et 2011, par des responsables de l'ONG Oxfam Grande-Bretagne au détriment des ressortissants haïtiens en situation de vulnérabilité et de précarité", écrit le ministre Aviol Fleurant dans un communiqué.

"Ces faits répréhensibles, réputés crimes, reconnus tant par leurs auteurs que par l'ONG, sont une atteinte grave à la dignité du peuple haïtien", poursuit le ministre.

>> À lire : "Scandale Oxfam : 'La question des abus sexuels est débattue depuis longtemps par les ONG'"

L'ONG a rendu publique, lundi, son enquête interne réalisée en 2011 au sujet de la mission humanitaire en Haïti.

Un témoin menacé

Un responsable a notamment reconnu avoir payé des prostituées et d'autres employés sont accusés de harcèlement et d'intimidation. Un témoin a été menacé physiquement.

Une jeune Haïtienne a raconté au quotidien The Times avoir eu une relation avec l'ancien directeur d'Oxfam en Haïti, Roland Van Hauwermeiren, alors qu'elle avait 16 ans et lui 61.

Celui-ci a en revanche nié la semaine dernière dans des médias belges avoir organisé des orgies avec de jeunes prostituées en Haïti.

Sept employés d'Oxfam en Haïti avaient quitté l'ONG dans le cadre de l'enquête interne. Quatre ont été licenciés pour "faute grave", tandis que trois ont démissionné, dont Roland Van Hauwermeiren.

Avec AFP

Première publication : 22/02/2018

  • HUMANITAIRE

    L'ex-directeur d'Oxfam en Haïti a reconnu en 2011 avoir payé des prostituées

    En savoir plus

  • FRANCE

    Scandale Oxfam : "La question des abus sexuels est débattue depuis longtemps par les ONG"

    En savoir plus

  • HUMANITAIRE

    Scandale Oxfam : des accusations de viol au Soudan du Sud

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)