Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

MODE

Dior part en croisière à Chantilly

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Tous superhéros" : Lilian Thuram signe une BD contre le racisme

En savoir plus

L'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem ouvrira en mai

© AFP/Archives | Vue de Jérusalem le 20 février 2018

WASHINGTON (AFP) - 

L'ambassade des Etats-Unis en Israël sera transférée de Tel Aviv à Jérusalem en mai, pour coïncider avec le 70e anniversaire de la création de l'Etat hébreu le 14, a-t-on appris vendredi auprès de responsables américains.

L'annonce de ce déménagement, bien plus rapide que prévu, a immédiatement provoqué la colère des Palestiniens, qui l'ont qualifié de "provocation".

Elle risque de remettre en cause le rôle de Washington comme médiateur dans le conflit israélo-palestinien, alors que l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a annoncé jeudi que le nouveau plan de paix américain pour mettre fin à ce conflit serait bientôt prêt.

L'ambassade sera initialement située dans le quartier d'Arnona, dans un groupe de bâtiments qui abrite les opérations consulaires américaines à Jérusalem, a précisé un responsable ayant requis l'anonymat.

Dans un premier temps, seul l'ambassadeur et une petite équipe déménageront de Tel Aviv, a-t-il indiqué.

Le président américain Donald Trump avait annoncé le 6 décembre sa décision "d'officiellement reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël", rompant avec ses prédécesseurs et passant outre les mises en garde venues de toutes parts.

© 2018 AFP