Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

Top 14: Clermont et Paris ne répondent plus, Pau est candidat

© AFP | Les joueurs de l'ASM Clermont dépités à l'issue de leur défaite à domicile devant Oyonnax, le 24 février 2018

PARIS (AFP) - 

Agen et Oyonnax, vainqueurs au Stade Français (36-34) et à Clermont (18-12), se sont relancés dans la course au maintien en y entraînant ces deux clubs à la dérive, loin derrière Pau, candidat affirmé à la phase finale après son succès sur le Racing 92 (24-15) samedi lors de la 18e journée.

Paris ou Clermont en Pro D2? Si leur situation au classement (10e et 11e) n'est pas encore catastrophique, leurs derniers résultats le sont et un tel scenario n'est plus à exclure. A fortiori puisque Agen (12e) et Oyonnax (14e), leurs rivaux directs, se mettent à gagner à l'extérieur.

Les Agenais laissent la place de 13e, qui oblige à un barrage périlleux sur le terrain du finaliste de Pro D2, à Brive, qui n'aura pas la faveur des pronostics dimanche à Toulouse.

Oyonnax est toujours bon dernier mais a infligé au champion en titre un sixième revers consécutif, le troisième d'affilée à Marcel-Michelin, une forteresse quasiment imprenable la saison précédente.

Le Stade Français, champion de France en 2015, a lui subi sa 4e défaite de rang en dilapidant 16 points d'avance en début de seconde période (31-15). Le SUA a profité d'une défense parisienne apathique pour inscrire trois essais en vingt minutes et arracher un succès mérité.

- Castres et Pau font monter les enchères -

Dans le haut de tableau, Montpellier a échappé de peu à une première défaite à domicile contre Bordeaux-Bègles, s'imposant de justesse 11-10 pour conforter sa place de leader.

Le MHR, qui n'est repassé devant au score qu'à l'heure de jeu, en supériorité numérique, prend six points d'avance sur le Racing 92, battu à Pau dans le choc des équipes en forme.

La Section a remporté son 6e succès de rang toutes compétitions confondues en mettant fin à la série du champion 2016, qui restait sur 8 victoires Top 14 et Coupe d'Europe mêlés.

Septièmes, les Béarnais, vainqueurs d'un match qui s'est emballé sur la fin - les 4 essais ont été marqués dans la dernière demi-heure -, sont plus que jamais candidats à la phase finale: ils recollent à Toulon (5e) et Toulouse (6e) avec 48 points.

C'est également le cas de Castres, qui a fait son retour dans le bon wagon (3e) en prenant le dessus (33-22) sur un rival direct, Lyon, qu'il sort du même coup du top 6 (8e).

Résultats de la 18e journée:

samedi

Montpellier - Bordeaux-Bègles (bd) 11 - 10

Castres - Lyon 33 - 22

Clermont - Oyonnax 12 - 18

Stade Français (bd) - Agen 34 - 36

Pau - Racing 92 24 - 15

dimanche

(12h30) Toulouse - Brive

(16h50) La Rochelle - Toulon

© 2018 AFP