Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

Asie - pacifique

La Corée du Sud dépêche une délégation au Nord pour mener des "discussions intensives"

© Ed JONES / AFP | Des soldats sud-coréens patrouillent la frontière avec la Corée du Nord, en février 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/03/2018

Nouveau geste d'apaisement entre les deux Corées : Séoul va envoyer à Pyongyang une délégation d'émissaires spéciaux, dont le patron de l'espionnage, lundi 5 mars, pour mener des "discussions intensives".

Le président sud-coréen Moon Jae-in va envoyer en Corée du Nord, lundi 5 mars, une délégation d'émissaires spéciaux, dont le patron de l'espionnage, pour discuter des moyens de favoriser un dialogue entre Pyongyang et Washington. L'annonce a été faite dimanche 4 mars à Séoul.

La délégation sera forte de dix membres, dont Suh Hoon, le chef du Service du renseignement de Corée du Sud (NIS), et sera dirigée par le conseiller de M. Moon à la sécurité nationale Chung Eui-yong, a déclaré à la presse le porte-parole du président Yoon Young-chan.

"Les délégués spéciaux auront des discussions intensives sur des questions (…) comme la création d'un dialogue entre le Nord et les États-Unis".

C'est le dernier épisode en date du rapprochement entre les deux pays occasionné par les jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang qui se sont achevés le 25 février. Ils ont été marqués, entre autres, par un défilé des deux Corées sous la bannière de l'unification.

Le point d'orgue de l'offensive de charme nord-coréenne fut la venue au Sud pour la cérémonie d'ouverture de Kim Yo-jong, la petite sœur du dirigeant Kim Jong-un – première visite d'un membre de la dynastie régnante de Pyongyang depuis la fin de la guerre de Corée en 1953.

Moon Jae-in a tenté de se servir des JO pour ouvrir le dialogue entre le Nord et Washington dans l'espoir d'apaiser les tensions suscitées par les programmes nucléaire et balistique nord-coréens.

Avec AFP

Première publication : 04/03/2018

  • CORÉE DU NORD

    JO-2018 : Kim Jong-un veut poursuivre le "réchauffement" avec Séoul

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Trump accroît les sanctions visant la Corée du Nord

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Armes chimiques en Syrie : la Corée du Nord a aidé Damas, selon l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)