Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

SPORT

Surclassé par le Real Madrid, le PSG dit adieu à la Ligue des champions

© Christophe Simon, AFP | L'attaquant du Real Madrid Cristiano Ronaldo (en blanc) célèbre son but contre le PSG, le 6 mars 2018 au Parc des Princes.

Vidéo par FRANCE 3

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 07/03/2018

Triste soirée pour le Paris Saint-Germain, qui n'a rien pu faire face au Real Madrid. Le PSG, battu au Parc des Princes (1-2), est éliminé dès les 8e de finale de la Ligue des champions.

Il n’y aura donc pas eu de miracle. Trop timide face à un Real Madrid d’une sérénité à toute épreuve, le PSG n’a pas su renverser la vapeur, après la frustrante défaite concédée en 8e de finale aller de la Ligue des champions, il y a trois semaines à Bernabeu (3-1). Sous les regards d’un Parc des Princes chauffé à blanc, les Parisiens ont concédé une nouvelle défaite (1-2), mardi 6 mars, synonyme d’élimination d’une Ligue des champions qu’ils ambitionnaient de remporter.

Comme l’an passé, les Parisiens quittent donc l’Europe dès les 8e de finale. La pilule sera probablement plus facile à avaler qu’il y a un an, lorsque les Parisiens avaient été les victimes d’une "remontada" historique sur la pelouse du FC Barcelone. Mais le constat, lui, est identique : comme la saison dernière, les hommes d’Unai Emery n’ont pas su aborder leur match retour dans de bonnes dispositions.

Face au Real Madrid, mardi soir, le PSG s’est montré trop peu inspiré, pas assez incisif, et surtout incapable de bousculer un visiteur trop rarement mis en danger. Au contraire, ce sont les Merengue qui ont donné le tempo de la première période, en confisquant le ballon et surtout en mettant Areola au banc d’essai. Par deux fois, le portier parisien a sauvé les siens, devant Sergio Ramos (18e), puis Benzema (38e). En face, les Parisiens ont attendu la toute fin de la première période pour solliciter Navas, mais la frappe de Mbappé a trouvé les gants du portier mexicain, alors que Cavani, seul aux six mètres, attendait vainement le ballon (43e).

Surclassés

Au retour des vestiaires, les locaux ont enfin retrouvé un peu d’allant, pressant plus haut une défense madrilène toujours aussi solide. Mais l’embellie a très rapidement été endiguée par les hommes de Zinedine Zidane. Cristiano Ronaldo a tout d’abord prévenu le Parc en reprenant de la tête un centre de Marcelo sans trouver le cadre (50e). Mais une minute plus tard, il a crucifié les espoirs du PSG en reprenant victorieusement une merveille de centre de Lucas Vazquez, pour inscrire son 12e but de la saison en C1 (0-1, 51e).

Condamné dès lors à marquer trois fois pour arracher une improbable prolongation, le PSG n’a jamais semblé en mesure de réagir. Et son cauchemar s’est même prolongé peu après l’heure de jeu, lorsque Verratti a été expulsé pour avoir protesté avec un peu trop de véhémence auprès de M. Brych (66e).

Dans la foulée, Asensio a failli alourdir l’addition d’une belle frappe du gauche, mais sa tentative a trouvé le poteau d’Areola (69e). Cavani, à la conclusion d’une partie de billard dans la surface madrilène, est tout de même parvenu à arracher une improbable égalisation (1-1, 70e), mais le Real n’a même pas laissé au PSG cette maigre consolation, pliant la rencontre par Casemiro quelques instants plus tard (2-1, 80e).

Comme l’an passé, le Paris Saint-Germain quitte donc la C1 au stade des 8es de finale. Et même si sa star Neymar, blessée, a inévitablement manqué au collectif parisien, difficile de croire que ce nouvel échec continental ne soit suivi de changements au sein du staff. Et le très discuté technicien espagnol Unai Emery sera à n’en pas douter au centre du viseur dans les jours à venir.

Première publication : 06/03/2018

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : face au Real Madrid, le PSG rêve d’une "remontada"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Foot européen : la Serie A en deuil, le Barça intraitable

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Football : l'attaquant-star du PSG, Neymar, a été opéré avec succès au Brésil

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)