Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Amériques

Donald Trump participera au sommet des Amériques, à Lima

© Mandel Ngan, AFP | Le président américain Donald Trump, le 3 mars 2018 à Washington.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/03/2018

Le président américain effectuera en avril sa première tournée en Amérique latine durant laquelle il participera au sommet des Amériques au Pérou, a annoncé la Maison Blanche, vendredi. La crise au Venezuela devrait être au cœur des discussions.

À l’occasion du sommet des Amériques, au Pérou, Donald Trump se rendra en avril en Amérique latine pour une première tournée dans cette région. À l'issue du sommet, le président américain ira à Bogota, en Colombie, a indiqué, vendredi 9 mars, un responsable de la Maison Blanche à l'AFP.

La question vénézuélienne

La profonde crise politique qui secoue le Venezuela devrait dominer le sommet des Amériques, qui se déroulera les 13 et 14 avril à Lima et rassemblera les chefs d'État d'une trentaine de pays du continent et des Caraïbes.

Les relations entre le Venezuela et les États-Unis sont au plus bas : Washington, qui critique un régime "corrompu et hostile" et qualifie le président vénézuélien Nicolas Maduro de "dictateur", a déjà pris des sanctions individuelles contre de hauts responsables du gouvernement de Caracas. Les États-Unis soutiennent par ailleurs la décision de la coalition d'opposition MUD de boycotter l'élection présidentielle anticipée du 22 avril, car elle considère que la transparence du scrutin n'est pas garantie.

Nicolas Maduro a affirmé qu'il assisterait au sommet des Amériques, bien que le Pérou, pays-hôte, a fait savoir qu'il n'y serait pas le "bienvenu". À plusieurs reprises, il a proposé à Donald Trump d'entamer un "dialogue" ou une "conversation", des initiatives auxquelles la Maison Blanche n'a jamais donné suite.

Avec AFP

Première publication : 10/03/2018

  • VENEZUELA

    Cryptomonnaie souveraine : le Venezuela mise gros sur le petro

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Venezuela : Maduro candidat à sa propre succession à la prochaine présidentielle

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Présidentielle au Venezuela: Maduro veut profiter des divisions de l'opposition

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)