Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vénézuela : à Caracas, certains quartiers vivent dans la nostalgie des années Chavez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dans les coulisses du Studio Harcourt

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Finance verte : "Ce n'est pas un problème d'argent mais de projets"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne : la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise Grecque : 8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

Amériques

Tuerie de Parkland : le gouverneur de Floride signe une loi sur le contrôle des armes

© Don Juan Moore, AFP | L'ancien maire de Miami Philip Levine manifeste pour une réforme du contrôle des armes, le 26 février 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/03/2018

Le gouverneur de Floride a signé, vendredi, une loi qui relève l'âge minimum légal pour acheter des armes et autorise certains employés d'établissements scolaires à porter une arme. La NRA a lancé une procédure pour faire annuler le texte.

Près d’un mois après la tuerie du lycée de Parkland, en Floride, où un jeune de 19 ans a abattu 17 personnes, le gouverneur de l'État, le républicain Rick Scott, a signé, vendredi 9 mars, une loi adoptée par les parlementaires de l'État, qui relève l'âge minimum légal pour acheter des armes à feu, impose un délai d'attente de trois jours pour toute vente de fusils et autorise certains employés d'établissements scolaires à être armés.

"La journée d'aujourd'hui est un exemple pour tout le pays, en ce qu'elle montre que le gouvernement peut et doit agir promptement", a dit le gouverneur avant la signature, entouré de rescapés de la fusillade et de membres de leurs familles. Cette législation, a-t-il souligné, est le fruit d'un compromis qui a pris en compte les inquiétudes des partisans d'un contrôle des armes et les défenseurs du port d'arme.

>> À lire : Donald Trump envisage le port d'arme pour les enseignants

Contestée par la NRA

Cette loi est contestée par la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes à feu, qui a annoncé lancer une procédure juridique fédérale afin de la faire annuler. Selon la NRA, les mesures instaurées violent les droits constitutionnels des Américains.

Les parlementaires de Floride ont toutefois rejeté l'une des principales demandes des lycéens rescapés de la fusillade : l'interdiction des fusils d'assaut semi-automatiques, du type de celui utilisé pour la tuerie de Parkland.

Parmi les mesures qui retiennent le plus l'attention dans la nouvelle loi figure la disposition autorisant le personnel des écoles à être entraîné et armé, afin de pouvoir défendre leur établissement en cas d'attaque de type Parkland.

La loi a été adoptée par les élus de Floride après qu'y soit adjointe une formule qui exempte la majeure partie des enseignants de participer à ce programme, cela pour rallier le soutien des démocrates et de Rick Scott, lequel s'était dit hostile à ce que les professeurs soient armés. Scott a dit n'être toujours pas convaincu par la mesure mais vouloir signer la loi tout de même.

>> À voir : " Never Again", le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

Avec Reuters

Première publication : 10/03/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Fusillade en Floride : Trump assure qu'il aurait, "même sans arme", agi contre le tireur

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Fusillade en Floride : Dana Loesch, l’arme secrète de la NRA contre les critiques

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Fusillade en Floride : Donald Trump envisage le port d'arme pour les enseignants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)