Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Anti_Fashion, mais pas anti-mode !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Souriez, vous êtes (mieux) protégés"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La France à l'honneur au forum de Saint-Pétersbourg

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Plus du tout de sommet États-Unis - Corée du Nord ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump - Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L’invité du jour

Chantal Barry : "L'État irlandais doit cesser de 'torturer' les femmes"

En savoir plus

Moyen-Orient

Gaza : explosion au passage du Premier ministre palestinien, le Hamas pointé du doigt

© Mahmud Hams, AFP | Le Premier ministre palestinien est accueilli par les forces de police du Hamas à son arrivée à Gaza, le 13 mars 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/03/2018

Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne a écourté une rare visite dans la bande de Gaza, mardi, après l'explosion d'un engin au passage de son convoi, a indiqué une source au sein de sa délégation. Le Hamas est tenu pour responsable.

Rami Hamdallah, dont les bureaux sont basés en Cisjordanie, se déplaçait dans la bande de Gaza pour l'inauguration d'une usine de traitement des déchets, mardi 13 mars. D'après le ministère de l'Intérieur à Gaza, une explosion s'est produite à proximité de la route qu'empruntait son convoi, près de la ville de Beït Hanoun, dans le nord du territoire que le Hamas contrôle depuis 2007. Sept personnes ont été très légèrement blessées.

Quelques minutes après, le Premier ministre de l'Autorité palestinienne est apparu indemne sur les images de la cérémonie, retransmise en direct à la télévision.

"Une attaque contre l'unité du peuple palestinien"

L'Autorité palestinienne a précisé qu'elle tenait "le Hamas responsable de cette attaque lâche contre le convoi du Premier ministre à Gaza", rapporte l'agence officielle de presse Wafa. Elle ne l'accuse toutefois pas directement mais suggère que les islamistes n'avaient pas mis en place un dispositif de sécurité suffisant.

En dépit d'un accord de réconciliation obtenu sous médiation égyptienne en octobre dernier, le Hamas et l'Autorité palestinienne restent divisés sur les moyens de sa mise en œuvre. "Cette attaque contre le gouvernement de consensus est une attaque contre l'unité du peuple palestinien", a dénoncé Nabil Abou Rdainah, porte-parole du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Avec Reuters

Première publication : 13/03/2018

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Les Palestiniens qualifient Trump d'"oppresseur" après sa sortie sur le "manque de respect"

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'ambassade américaine à Jérusalem ouvrira avant fin 2019, assure Mike Pence

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Mike Pence au Proche-Orient : héros des Israéliens, boudé par les Palestiniens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)