Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux Etats-Unis : le président et Trump, une complicité et des désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les ravages du Tramadol, drogue de synthèse prisée des jeunes

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Herman Van Rompuy : "On ne convaincra les Européens qu'avec des résultats"

En savoir plus

Tennis: Del Potro ramène Federer sur terre

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP | Del Potro soulève la Coupe sous les yeux de Federer, le 18 mars 2018 à Indian Wells

INDIAN WELLS (ETATS-UNIS) (AFP) - 

L'Argentin Juan Martin del Potro a infligé dimanche, en finale du Masters 1000 d'Indian Wells, sa première défaite de l'année au Suisse Roger Federer qui s'est pourtant offert trois balles de match.

Del Potro, 8e mondial, a remporté à 29 ans le 22e titre de sa carrière et son premier Masters 1000, la catégorie de tournois la plus importante après ceux du Grand Chelem, après deux heures et 42 minutes de jeu sur le score de 6-4, 6-7 (8/10), 7-6 (7/2).

L'Argentin, qui avait songé à mettre un terme à sa carrière en raison de blessures à répétition et opérations à un poignet, est le premier joueur ne faisant pas partie du "Big Four" formé par Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Andy Murray, couronné à Indian Wells depuis 2010.

Il a surtout stoppé l'incroyable série de 17 victoires consécutives depuis le début de l'année de Federer: le Suisse avait remporté lors de l'Open d'Australie son 20e titre du Grand Chelem et s'était adjugé le tournoi de Rotterdam, ce qui lui avait permis de revenir à la première place du classement ATP après six années d'attente.

Déjà en difficultés la veille en demi-finales face au Croate Borna Coric (5-7, 6-4, 6-4), Federer, 36 ans, a toujours été sous pression face à l'Argentin dans une finale pleine de rebondissements.

- Del Potro 6e lundi -

Alors que Del Potro gagnait facilement ses jeux de service, Federer souffrait sur ses mises en jeu face à la qualité de retour de son adversaire.

Dans le premier set, il a concédé son service dans le 5e jeu sans marquer un seul point pour être mené 3-2, puis 4-2 et enfin 6-4.

Les débats se sont ensuite équilibrés et le deuxième set s'est décidé au tie-break: Del Potro s'est offert une première balle de match à 8-7, mais la manche est revenue à Federer, plus agressif.

Revigoré, le tenant du titre qui était en quête d'un sixième sacre dans le désert californien, a pris peu à peu l'ascendant et a fini à sa quatrième balle de break à prendre le service de son adversaire.

Servant pour le match à 5-4, il n'a pas réussi à concrétiser malgré trois balles de match et a ensuite complètement perdu le fil de son jeu durant le tie-break avec notamment deux doubles fautes.

"Gagner mon premier Masters 1000 ici contre Roger, c'est très fort, je repense à tout ce que j'ai vécu pour en arriver là, je prends vraiment beaucoup de plaisir sur les courts en ce moment", a admis "Del Po" qui sera 6e au classement ATP lundi.

© 2018 AFP