Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

Ecart salarial: la production de "The Crown" présente ses excuses

© AFP | L'actrice britannique Claire Foy, à Londres le 1er novembre 2016 lors de la première de "The Crown", incarne la reine Elizabeth II au moment de son mariage

NEW YORK (AFP) - 

La société de production de la série Netflix "The Crown" a présenté ses excuses aux deux acteurs principaux, au centre d'une polémique liée au salaire du comédien qui joue le prince Philip, mieux payé que Claire Foy, qui incarne la reine Elizabeth II.

"Nous voulons nous excuser auprès de Claire Foy et de Matt Smith, de brillants acteurs et des amis", a déclaré Left Bank Pictures, filiale britannique du studio Sony Pictures Television, dans une déclaration transmise mardi à l'AFP.

Left Bank a tenu à préciser que les acteurs n'étaient pas au courant du déséquilibre qui existait entre leurs salaires, lequel relève de la responsabilité du seul studio.

Le studio a exprimé son soutien au mouvement en cours, largement né de l'affaire Weinstein et favorable à une meilleure représentation des femmes dans l'industrie du cinéma et de la télévision, assortie d'un traitement plus égalitaire sur le plan salarial.

Left Bank affirme avoir entamé un dialogue avec la branche britannique du mouvement Time's Up ainsi qu'avec des représentants de l'association ERA 50:50, qui milite pour l'égalité entre hommes et femmes dans les milieux de la télévision et du théâtre au Royaume-Uni.

"A partir de maintenant, personne ne sera mieux payé que la reine", avait affirmé, la semaine dernière, Suzanne Mackie, l'une des productrices de la série, lors d'une conférence en Israël.

Une remise à niveau dont ne profitera pas Claire Foy, qui va être remplacée par Olivia Colman, pour jouer une reine Elizabeth plus âgée dans la saison 3.

© 2018 AFP