Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat... les sujets qui fâchent

En savoir plus

Propriété intellectuelle: Trump annoncera jeudi des mesures contre Pékin

© AFP | Le président Donald Trump le 10 mars 2018 dans les jardins de la Maison Blanche

WASHINGTON (AFP) - 

Le président américain Donald Trump annoncera jeudi les mesures qu'il entend prendre à l'encontre de la Chine, accusée de vol de propriété intellectuelle, a indiqué mercredi la Maison Blanche.

"Demain, le président annoncera les mesures qu'il a décidé de prendre sur la base de l'enquête au titre de l'article 301 (...) sur la façon dont la Chine (...) dérobe les technologies américaines et la propriété intellectuelle", a indiqué à l'AFP Raj Shah, porte-parole de la Maison Blanche.

Avant même l'annonce américaine, qui fait l'objet d'intenses spéculations depuis plusieurs semaines, Pékin a lancé une vive mise en garde à Washington.

Appelant les Etats-Unis à "raison garder" et à ne pas agir "sous le coup de l'émotion", le Premier ministre chinois Li Keqiang a averti qu'une guerre commerciale entre les deux grandes puissances "ne profiterait à personne" et que nul n'en sortirait vainqueur.

Mercredi, le nouveau président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell, a reconnu qu'une possible guerre commerciale entre les Etats-Unis et certains de ses partenaires commerciaux constituait désormais un risque "plus important" pour l'économie que par le passé.

Mais le locataire de la Maison Blanche, qui a fait du colossal déficit commercial américain avec la Chine un cheval de bataille, affiche depuis plusieurs semaines sa volonté d'aller à l'affrontement sur ce dossier.

Washington s'inquiète en particulier du système de coentreprises imposé par Pékin aux entreprises américaines: en contrepartie d'un accès au marché chinois, ces firmes sont obligées de partager avec des partenaires locaux une partie de leur savoir-faire technologique.

© 2018 AFP