Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Wall Street ouvre en baisse, suspendue aux annonces de la Fed

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP | Wall Street évoluait en petite baisse mercredi

NEW YORK (AFP) - 

Wall Street évoluait en petite baisse mercredi, suspendue à la publication des prévisions économiques et monétaires de la banque centrale américaine (Fed) à l'issue d'une réunion qui devrait sans surprise aboutir à une hausse de taux.

Vers 13H45 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average perdait 0,04%, ou 9,04 points, à 24.718,23 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, abandonnait 0,17% ou 12,83 points à 7.351,47 points.

L'indice élargi S&P 500 lâchait 0,11%, ou 3 points, à 2.713,94 points.

La Bourse de New York avait clôturé en hausse mardi, profitant d'une forte progression des cours du pétrole dans un marché attendant les annonces de la Fed.

"Une hausse d'un quart de point est largement anticipée à l'issue de la première réunion de Jerome Powell en tant que président" de la Fed, ont rappelé les analystes de Wells Fargo.

Les taux d'intérêt au jour le jour devraient ainsi s'établir dans la nouvelle fourchette de 1,50% à 1,75%. Ce sera le cinquième tour de vis monétaire depuis décembre 2016, après l'élection de Donald Trump.

L'inconnue de cette réunion réside davantage dans "ses commentaires lors de la conférence de presse (...) alors que les investisseurs attendent une indication sur des hausses de taux supplémentaires cette année", a ajouté Wells Fargo.

Les économistes vont en effet observer de près les nouvelles prévisions économiques de la Fed, que ce soit en termes de croissance, d'inflation ou de politique monétaire.

Sur ce dernier point, la Fed va reconsidérer combien de hausses de taux sont probables cette année et pourrait passer d'une anticipation de trois hausses de taux à quatre.

La publication du communiqué final de la Fed est attendue pour 18H00 GMT et la conférence de presse de Jerome Powell pour 18H30 GMT.

Le marché obligataire évoluait en ordre dispersé avant les conclusions de la banque centrale: le taux de rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,902% contre 2,896 mardi soir et celui à 30 ans reculait à 3,122% contre 3,130% la veille.

Soumises à de fortes pressions depuis le début de la semaine, les valeurs technologiques reculaient un peu mercredi, l'indice les regroupant au sein du S&P 500 perdant 0,26% et Facebook reculant à nouveau 2,41% après des révélations sur l'utilisation de données privées sur le réseau social par la société Cambrigde Analytica. Depuis que cette affaire a été révélée le weekend dernier le titre du géant de l'internet a perdu 11,4%.

© 2018 AFP