Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

FOCUS

Le couteau, nouvelle arme de prédilection des gangs londoniens

En savoir plus

USA: les ventes de musique au plus haut depuis une décennie grâce au streaming

© AFP/Archives | Grâce aux sites de diffusion en flux comme Spotify, les ventes de chansons ont bondi aux Etats-Unis en 2017

NEW YORK (AFP) - 

Les ventes de musique, toujours conduites par la locomotive du streaming, ont de nouveau grimpé l'année dernière pour porter le chiffre d'affaires de l'industrie musicale américaine à un niveau inédit depuis une dizaine d'années.

L'association de l'industrie du disque, la RIAA, a annoncé jeudi que le chiffre d'affaires de ce secteur avait bondi de 16,5% en 2017. C'est la première fois depuis 1999 - l'aube de l'ère numérique - qu'une hausse se traduit sur deux années d'affilée.

Aux Etats-Unis, le plus gros marché au monde, les ventes de musique sous tous ses formats (physique, numérique, streaming) ont ainsi rapporté 8,7 milliards de dollars en 2017. Un tel chiffre n'avait pas été vu depuis 2008, même s'il est encore loin des standards d'avant la crise du disque.

Encore une fois, cette hausse est largement imputable au streaming, toujours plus populaire auprès du grand public.

Les abonnements aux plates-formes comme Spotify, Apple Music ou Tidal ont augmenté de 56% pour arriver à un total de 35,3 millions d'usagers.

Le secteur du téléchargement numérique - un temps présenté comme la solution à la crise du disque - continue lui son inéluctable chute: -25% pour les plate-formes comme iTunes.

Les ventes physiques sont également en baisse, à l'exception du vinyle, toujours aussi populaire chez les audiophiles, et en hausse de 10%.

Le streaming, qui a fait grincer des dents les artistes à son apparition en raison des faibles revenus qu'ils touchaient, continue de redessiner le paysage de l'industrie. Depuis 2015, ce système d'écoute en ligne est la principale source de revenus du monde de la musique.

"Plus que n'importe quelle industrie créatrice, le secteur de la musique a réussi sa mue avant la transition vers le streaming, tout en continuant de construire des liens forts avec leur partenaire le plus important: les artistes", a écrit Cary Sherman, le président de la RIAA, dans un communiqué.

© 2018 AFP