Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Visite de Donald Trump au Royaume-Uni : nouveau coup de théâtre

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Donald Trump : le Président qui divise l'Europe?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'amour à la française, mythe ou réalité ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani en danseuse de break, un nouveau défi relevé

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Portugal : l'eucalyptus met le feu aux poudres

En savoir plus

FOCUS

Syrie : à Idleb, se reconstruire grâce au sport

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron au Congrès à Versailles : l'État-providence est-il obsolète ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : une séparation en douceur est-elle encore possible ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts à Essaouira

En savoir plus

FRANCE

Meurtre de Mireille Knoll : à Paris, des milliers de personnes marchent contre l'antisémitisme

© Alain Jocard, AFP | Plusieurs personnalités politiques comme le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le patron de LREM Christophe Castaner ou le président de LR Laurent Wauquiez ont participé, mercredi 28 mars 2018 à Paris, à la marche blanche en mémoire de Mireille Knoll.

Vidéo par Karina CHABOUR

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/03/2018

Des milliers de personnes ont participé à la marche blanche, mercredi, à Paris, en mémoire de Mireille Knoll. L'assassinat de cette octogénaire a provoqué une vive émotion et ravivé les inquiétudes sur l'antisémitisme en France.

Des milliers de personnes, dont de nombreuses personnalités politiques, ont participé, mercredi 28 mars, en début de soirée, à la marche blanche organisée à Paris en hommage à Mireille Knoll, 85 ans, tuée vendredi dans son appartement parisien.

Le cortège, guidé par des représentants de la société civile, roses blanches en main, suivi d'élus ceints de leurs écharpes tricolores, a parcouru quelques centaines de mètres pour rallier l'immeuble de la victime situé dans le XIe arrondissement.

Dans le carré de tête de la marche, organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), plusieurs ministres et secrétaires d'État avaient pris place, notamment Gérard Collomb (Intérieur), Françoise Nyssen (Culture) et Jean-Michel Blanquer (Éducation).

Des représentants de tous les partis, dont le délégué général de LREM Christophe Castaner, le président des Républicains Laurent Wauquiez, le président LR du Sénat Gérard Larcher, la maire PS de Paris Anne Hidalgo et le secrétaire général du PCF Pierre Laurent étaient également sur place.

Le vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Anouar Kbibech, les chanteurs Enrico Macias et Patrick Bruel ainsi que l'écrivain Marek Halter étaient également présents.

Mélenchon et Le Pen exfiltrés du cortège

L'arrivée dans le cortège du chef de file de la France insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon et de la présidente du Front national Marine Le Pen, dont la venue n'était pas souhaitée par le Crif au nom du rejet des "extrêmes", a créé des bousculades et une certaine confusion.

Les deux dirigeants avaient invoqué le désir de la famille d'un hommage "ouvert à tous", mais ont finalement été contraints de quitter le cortège sous protection policière.

"Nous sommes à notre place", avait réagi Marine Le Pen face aux huées, alors que Jean-Luc Mélenchon qualifiait d'"épiphénomène" la réaction de "40 énergumènes".

>> À lire : Mireille Knoll, la rescapée de la Shoah qui "aimait vivre"

Vendredi 23 mars, Mireille Knoll, 85 ans, a été "assassinée parce qu'elle était juive", victime du même "obscurantisme barbare" que le colonel Arnaud Beltrame, tué par le terroriste de l'Aude, a déclaré dans la matinée le président Emmanuel Macron, lors de l'hommage rendu au gendarme aux Invalides. Le chef de l'État s'est ensuite rendu aux obsèques religieuses de l'octogénaire, au cimetière de Bagneux dans les Hauts-de-Seine.

Deux hommes ont été mis en examen et écroués mardi pour "homicide volontaire" à caractère antisémite après la découverte du corps de Mireille Knoll, portant onze coups de couteau et en partie carbonisé dans son modeste appartement.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/03/2018

  • FRANCE

    Les Insoumis et le FN indésirables à la marche blanche pour Mireille Knoll

    En savoir plus

  • FRANCE

    Octogénaire tuée à Paris : la justice retient le caractère antisémite

    En savoir plus

  • FRANCE

    Wauquiez et Le Pen accusent Macron de naïveté face au terrorisme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)