Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Espagne : dans l'enfer des exploitations de fraises

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ortega Basta"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Google à l'amende pour "abus de position dominante" : les leçons du cas Microsoft

En savoir plus

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

Asie - pacifique

Turquie : six morts dans un raid attribué au PKK

© Ilyas Akengin, AFP | Des soldats turq en patrouille dans la région de Siirt en novembre 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2018

Six soldats turcs ont été tués et sept autres blessés lors d'une attaque de combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan dans la province de Siirt, dans le sud-est de la Turquie, selon les autorités locales.

Les combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont mené un raid dans la province de Siirt, dans le sud-est de la Turquie, tuant six soldats turcs et blessant sept autres, vendredi 30 mars.

Six "gardiens de village" (des locaux recrutés et armés pour combattre les rebelles kurdes) ont été tués après avoir été attaqués alors qu'ils assuraient la sécurité d'un chantier dans la province de Siirt, a indiqué le gouvernorat local dans un communiqué.

Trois "gardiens de village" et quatre soldats ont par ailleurs été blessés, selon le communiqué.

L'attaque s'est produite près d'une base militaire dans le district d'Eruh.

Le gouvernorat attribue cette attaque au PKK, une organisation qui livre une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984 et est classée "terroriste" par Ankara, mais aussi Washington et l'Union européenne.

Une opération d'envergure a été lancée dans la région pour neutraliser les auteurs de l'attaque, ajoute le communiqué.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 30/03/2018

  • SYRIE

    Emmanuel Macron apporte son soutien aux Forces démocratiques syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : l’armée turque et ses alliés syriens ont repris Afrin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)