Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "L'objectif de Trump est de renverse le régime iranien"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "Le populisme c'est l'échec des élites"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

Amériques

Le PDG de Facebook va témoigner devant le Congrès le 11 avril

© Mandel Ngan, AFP | Le jeune PDG a aussi été invité à s'expliquer par la commission judiciaire du Sénat le 10 avril.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/04/2018

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a accepté de témoigner le 11 avril devant le Congrès sur le scandale de l'exploitation des données personnelles de ses utilisateurs par la société Cambridge Analytica.

Le PDG de Facebook sera auditionné le 11 avril à la Chambre des représentants américaine. Mark Zuckerberg témoignera sur le scandale de l'exploitation des données personnelles de ses utilisateurs par la société Cambridge, ont annoncé des élus mercredi 4 avril.

>> À lire aussi : Le scandale qui fait trembler l'empire Facebook

L'audition aura lieu à 10 h devant la commission du Commerce et de l'Énergie de la Chambre, ont confirmé son président républicain, Greg Walden, et son membre démocrate Frank Pallone, qui espèrent que l'audition "permettra aux Américains de mieux comprendre ce que deviennent leurs données personnelles en ligne".

Ce ne devrait pas être le seul interrogatoire de Mark Zuckerberg au Congrès, où l'affaire Cambridge Analytica a provoqué un scandale. La société, employée par l'équipe de campagne de Donald Trump en 2016, est accusée d'avoir exploité les données personnelles de 50 millions d'utilisateurs de Facebook sans qu'ils en aient conscience.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 04/04/2018

  • FACEBOOK

    Données personnelles et Facebook : perquisition au siège de Cambridge Analytica à Londres

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Scandale Cambridge Analytica : Facebook face à une campagne de désabonnements

    En savoir plus

  • INTERNET

    Scandale Cambridge Analytica : Facebook finit par reconnaître des erreurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)