Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

EUROPE

Élections législatives hongroises : Viktor Orban revendique une "victoire historique"

© Attila Kisbenedek, AFP | Le Premier ministre sortant Viktor Orban le 8 avril 2018 à Budapest.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2018

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a décroché dimanche un troisième mandat consécutif à la tête du gouvernement après la large victoire aux élections législatives de son parti, selon les projections de la commission électorale.

Le résultat officiel complet ne sera connu qu'en cours de semaine, mais selon les projections de la commission électorale, le Premier ministre Viktor Orban a décroché dimanche 8 avril un troisième mandat consécutif à la tête du gouvernement hongrois. D’après des résultats partiels des élections législatives, portant sur environ 85 % des bulletins, le parti de Viktor Orban a obtenu 49,5 % des voix au scrutin de liste nationale.

"Nous avons gagné ! La Hongrie a remporté une grande victoire", a clamé, devant une foule en liesse à Budapest, le dirigeant hongrois, tenant en Europe d'une ligne dure sur l'immigration. Il s'était présenté pendant la campagne électorale comme le garant des valeurs chrétiennes de son pays face à un afflux supposé de musulmans.

>> À lire : Viktor Orban, maître de la "démocratie illibérale" en Hongrie

Viktor Orban s'est également félicité du fait que le taux de participation élevé ait "effacé tous les doutes". Le taux de participation a atteint 70 %, soit davantage que lors des trois précédents scrutins.

Les résultats définitifs dans la semaine

La large avance du Fidesz devrait lui permettre de conserver sa majorité qualifiée des deux tiers au Parlement avec 133 députés sur 199.

Les nationalistes du parti Jobbik arrivent quant à eux à la deuxième place avec 20 % des voix. Le président du parti d'extrême droite, Gabor Vona, a annoncé sa démission après ce score décevant. Les socialistes du MSZP sont aussi en recul, à 11,85 %. Leur président a également remis sa démission.

Réaction de Viktor Orban

Le résultat officiel complet ne sera connu qu'en cours de semaine, après le décompte de centaines de milliers de suffrages d'électeurs issus de la diaspora ainsi que des expatriés. Le mode de scrutin législatif hongrois combine majorité simple par circonscription et proportionnelle, un dispositif mis en œuvre pour la première fois en 2014 et avantageant, selon les analystes, le Fidesz au pouvoir.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 08/04/2018

  • HONGRIE

    Mobilisation massive des Hongrois aux législatives, Viktor Orban largement favori

    En savoir plus

  • HONGRIE

    Viktor Orban veut la peau de la faculté Soros, le monde universitaire se mobilise

    En savoir plus

  • HONGRIE

    Hongrie : le Parlement rejette la révision constitutionnelle d'Orban contre l'accueil des migrants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)