Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Espagne : dans l'enfer des exploitations de fraises

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ortega Basta"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Google à l'amende pour "abus de position dominante" : les leçons du cas Microsoft

En savoir plus

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

EUROPE

Affaire Skripal : la fille de l'ex-espion russe empoisonnée au Novitchok est sortie de l'hôpital

© Compte Facebook de Ioulia Srkipal, AFP | Ioulia Skripal a été retrouvée empoisonnée avec son père le 4 mars 2018 à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/04/2018

La fille de l'ex-espion russe Serguei Skripal est sortie de l'hôpital lundi, plus d'un mois après son empoisonnement, ont rapporté mardi des médias britanniques. Elle se trouve désormais dans un lieu sécurisé.

Ioulia Skripal, qui comme son père Sergueï, un ex-espion russe, a été empoisonnée le 4 mars dans le sud de l'Angleterre, a quitté l'hôpital, ont rapporté mardi 10 avril la BBC et Sky News. La jeune femme de 33 ans est sortie, lundi, de l’établissement et se trouve actuellement dans un lieu placé sous sécurité, a ajouté la BBC.

Sergueï et Ioulia Skripal ont vu leur état de santé s'améliorer au fil des dernières semaines, après l'état critique dans lequel l'empoisonnement à l'agent innervant Novitchok les avait plongés.

Dès le 6 avril, les médecins avaient déclaré que les deux patients allaient bien mieux et Ioulia avait confirmé qu'elle retrouvait des forces de jour en jour.

Grave crise diplomatique

Londres juge fortement probable que l'empoisonnement ait été commis par la Russie, ce que Moscou dément catégoriquement.

L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et les pays occidentaux, qui s'est traduite par la plus importante vague d'expulsions croisées de diplomates de l'Histoire.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 10/04/2018

  • ROYAUME-UNI

    Affaire Skripal : l'ambassadeur russe à Londres veut rencontrer Boris Johnson

    En savoir plus

  • AFFAIRE SKRIPAL

    Ioulia Skripal s'exprime pour la première fois depuis son empoisonnement

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Affaire Skripal : Moscou riposte et expulse des diplomates européens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)