Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Atelier des Lumières offre une vie numérique aux œuvres de Klimt

En savoir plus

TECH 24

La guerre des données : pas de confiance, pas de data !

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Gérard Garouste

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : un printemps pachtoune ?

En savoir plus

MODE

Haute Couture été 2018 : l'obsession asiatique de Julien Fournié

En savoir plus

EUROPE

Affaire Skripal : la fille de l'ex-espion russe empoisonnée au Novitchok est sortie de l'hôpital

© Compte Facebook de Ioulia Srkipal, AFP | Ioulia Skripal a été retrouvée empoisonnée avec son père le 4 mars 2018 à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/04/2018

La fille de l'ex-espion russe Serguei Skripal est sortie de l'hôpital lundi, plus d'un mois après son empoisonnement, ont rapporté mardi des médias britanniques. Elle se trouve désormais dans un lieu sécurisé.

Ioulia Skripal, qui comme son père Sergueï, un ex-espion russe, a été empoisonnée le 4 mars dans le sud de l'Angleterre, a quitté l'hôpital, ont rapporté mardi 10 avril la BBC et Sky News. La jeune femme de 33 ans est sortie, lundi, de l’établissement et se trouve actuellement dans un lieu placé sous sécurité, a ajouté la BBC.

Sergueï et Ioulia Skripal ont vu leur état de santé s'améliorer au fil des dernières semaines, après l'état critique dans lequel l'empoisonnement à l'agent innervant Novitchok les avait plongés.

Dès le 6 avril, les médecins avaient déclaré que les deux patients allaient bien mieux et Ioulia avait confirmé qu'elle retrouvait des forces de jour en jour.

Grave crise diplomatique

Londres juge fortement probable que l'empoisonnement ait été commis par la Russie, ce que Moscou dément catégoriquement.

L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et les pays occidentaux, qui s'est traduite par la plus importante vague d'expulsions croisées de diplomates de l'Histoire.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 10/04/2018

  • ROYAUME-UNI

    Affaire Skripal : l'ambassadeur russe à Londres veut rencontrer Boris Johnson

    En savoir plus

  • AFFAIRE SKRIPAL

    Ioulia Skripal s'exprime pour la première fois depuis son empoisonnement

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Affaire Skripal : Moscou riposte et expulse des diplomates européens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)