Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

Sports

L'OM élimine le RB Leipzig et rejoint les demi-finales de la Ligue Europa

© Boris Horvat, AFP | L'Olympique de Marseille s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue Europa.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 13/04/2018

Au terme d’une superbe prestation face au RB Leipzig (5-2), l’Olympique de Marseille a validé son billet pour les demi-finales de la Ligue Europa. Une belle histoire pour des Phocéens qui n’avaient plus atteint ce stade de la compétition depuis 2004.

Quatorze ans après sa dernière demi-finale continentale, l’Olympique de Marseille a enfin renoué avec son glorieux passé européen. Condamnés à la victoire après une courte défaite concédée sur la pelouse du RB Leipzig (1 à 0) en quart de finale aller de la Ligue Europa, les Phocéens ont livré une prestation de haute volée pour éliminer le RB Leipzig sur un score fleuve (5-2), pas forcément révélateur d’une double confrontation longtemps indécise.

Dans un stade Vélodrome chauffé à blanc comme jamais – record d’affluence battu pour un match européen avec 61 892 spectateurs – l’OM a pourtant débuté sa rencontre de la pire des manières, en encaissant un but dès le coup d’envoi par le Portugais Bruma (0-1, 2e). Pas abattus pour autant, les locaux ont très vite retourné la situation, tout d'abord sur un csc (but contre son camp) d'Islanker (1-1, 6e), puis sur une frappe de Sarr (2-1, 9e). Trois buts en neuf minutes, une première dans l'histoire de la Ligue Europa, ce qui a donné le ton d'un match qui restera longtemps dans les mémoires marseillaises.

L’OM, alors à un but d’une qualification, a cru prendre les devants à la 18e minute sur une très belle frappe enroulée de Payet, mais son but a été refusé pour une faute de Mitroglou au départ de l’action. Un premier coup dur pour l’OM qui, dans la foulée, a perdu Sarr sur blessure. Mais une fois encore, après un petit moment de flottement, les hommes de Rudy Garcia ont trouvé les ressources pour repartir de l’avant. Une domination matérialisée par un troisième but signé Thauvin qui a surgi sur un coup franc de Payet pour faire chavirer le stade Vélodrome (38e, 3-1).

La lumière est venue de Payet

Virtuellement qualifiés, les Phocéens ont même eu l’occasion de marquer le but du break à deux reprises au retour des vestiaires, mais Mitroglou n’a pas su régler la mire. Et c’est finalement Augustin, formé au PSG, qui a plombé l’ambiance d’une lourde frappe du droit, que Pelé n’a pu qu’accompagner dans ses filets (3-2, 55e).

De nouveau en passe d’être éliminés, les Marseillais s’en sont alors remis à un Dimitri Payet étincelant. Le capitaine par intérim de l’OM s’est livré à un superbe numéro à l’entrée de la surface allemande, avant de remettre les siens à l’endroit en nettoyant la lucarne de Gulacsi de l’extérieur du droit (4-2, 60e).

Un avantage de deux buts que les hommes de Rudi Garcia, malmenés par le RB Leipzig durant la dernière demi-heure, malgré quelques franches incursions, ont cette fois réussi à tenir. Et même à augmenter, en toute fin de rencontre, puisque sur la dernière action du match – un corner pour les visiteurs – Sakai est allé marquer dans le but vide le soir de son 28e anniversaire (90e+4, 5-2). Une ultime célébration pour le Vélodrome, qui aura donc le privilège de goûter à une nouvelle demi-finale de Coupe d’Europe, quatorze ans après l’épopée de la génération Drogba, finaliste de la Coupe de l’UEFA en 2003-2004.

Du lourd à venir pour l'OM

Les Olympiens connaîtront leur adversaire de demi-finale après le tirage au sort, programmé vendredi 13 avril à 12h, heure de Paris. Dans tous les cas, le défi sera de taille puisqu'ils affronteront soit Arsenal, soit l'Atlético Madrid ou encore le RB Salzbourg.

Les Gunners, menés de deux buts sur la pelouse du CSKA Moscou, ont failli laisser filer leur avantage acquis à l'aller à Londres (4-1), avant de finalement assurer leur qualification en allant chercher un match nul (2-2). La soirée a été tout aussi compliquée pour l'Atlético Madrid, qui s'est tout de même qualifié malgré une courte défaite sur la pelouse du Sporting Portugal (1-0) alors qu'ils s'étaient imposés à l'aller (2-0).

La Lazio Rome, en revanche, n'a pas su garder son avantage acquis en Italie (4-2), balayée en fin de match par un RB Salzbourg qui a marqué à trois reprises en cinq minutes pour s'imposer 4 à 1 et arracher une qualification inespérée.

Première publication : 12/04/2018

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : éliminée par le Real, la Juve est passée tout près du miracle

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : l'OM reçoit le RB Leipzig avec les demies en ligne de mire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Liverpool plombe City, la Roma renverse le Barça

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)