Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

Sports

Football : Manchester City sacré champion d'Angleterre après une saison de rêve

© AFP | L'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola, après le match de son équipe contre Tottenham, samedi 14 avril.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/04/2018

Manchester City a été sacré champion d'Angleterre, dimanche, après seulement 33 matches en Premier League cette saison, grâce à la défaite de Manchester United contre la lanterne rouge West Bromwich (1-0).

Vainqueurs samedi 14 avril de Tottenham (3-1), les joueurs de Manchester City ont été sacrés champions d'Angleterre de football, dimanche 15 avril. Cette victoire, due à la défaite surprise de Manchester United à Old Trafford contre la lanterne rouge West Bromwich 1-0, permet à Manchester City de s'imposer après seulement 33 matches en Premier League cette saison.

Les "Citizens" de Pep Guardiola, qui avaient déjà remporté la Coupe de la Ligue en février, égalent ainsi le record du titre le plus rapide détenu depuis 2001 par leurs rivaux mancuniens qui, avec encore quatre rencontres à venir, ne peuvent plus rattraper leurs seize points de retard au classement cette saison.

>> À voir : Faut-il investir en bourse sur les clubs de foot ?

Cette emprise sur la Premier League, les Citizens la doivent bien sûr à leur propriétaires aboudabiens, capables de sortir le chéquier pour reconstruire la défense en faisant signer cet été le gardien Ederson (40 millions d'euros au Benfica), les latéraux Kyle Walker (57 millions d'euros à Tottenham), Benjamin Mendy (58 millions d'euros à Monaco), Danilo (30 millions d'euros au Real Madrid), puis plus récemment Aymeric Laporte (70 millions d'euros à Bilbao).

Selon l'Observatoire du football du CIES, Manchester City est le club qui a dépensé le plus pour construire son effectif avec 878 millions d'euros, devant les 805 du PSG et les 747 de Manchester United.

La prouesse de Guardiola

Si le club a bénéficié des largesses du cheik Mansour, tout ne s'est pas réglé au mercato et l'argent ne doit pas cacher la prouesse de Guardiola.

Après avoir adapté ses principes de possession et de passes courtes à la Premier League, le Catalan a bâti un chef d'œuvre pour se sortir haut la main des "mercredis soirs froids et pluvieux à Stoke", selon l'expression anglaise consacrée. Adapter n'est certainement pas se renier : Guardiola a mis encore plus d'emphase sur son style. City a encore augmenté son nombre de passes par match (+45), ainsi que sa possession moyenne sur la saison.

Reste maintenant aux Citizens de briller sur la scène européenne. Après tout, Guardiola a été engagé pour ça. Ils ont butté sur Liverpool en quarts de finale, mais avec ce talent, cet argent et le brillant Guardiola, nul doute que ce sacre ne soit que la première pierre d'un édifice bien plus spectaculaire. 

Avec AFP

 

Première publication : 15/04/2018

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Bayern - Real et Liverpool - AS Roma au programme des demies

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : l'OM hérite de Salzbourg en demie, choc entre Arsenal et l'Atlético

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    L'OM élimine le RB Leipzig et rejoint les demi-finales de la Ligue Europa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)