Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Assouplissement quantitatif : l'arme lourde des banques centrales

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Les Bleus champions du monde : "Un bonheur éternel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Le HCR s'oppose aux centres fermés : "Demander l'asile n'est pas un crime"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Tourisme : qui veut traverser l'Europe en train ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les Bleus champions du monde : quel impact sur la croissance française ?

En savoir plus

Culture

Kendrick Lamar reçoit le Pulitzer catégorie musique, une première pour du hip-hop

© Kevin Winter, Getty Images North America, AFP | Kendrick Lamar sur la scène des Grammy Awards, le 28 janvier 2018, à New York.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2018

Le rappeur Kendrick Lamar a reçu le prix Pulitzer dans la catégorie musique pour "DAMN.", un album "capturant la complexité de la vie moderne des Afro-Américains", selon le jury, qui récompense, pour la première fois, un artiste de hip-hop.

C'est une nouvelle reconnaissance pour celui qui a déjà glané 12 Grammy Awards, et surtout une grande première pour le monde du hip-hop. Le rappeur américain Kendrick Lamar a été récompensé le 16 avril du prestigieux prix Pulitzer, dans la catégorie musique, pour son album "DAMN.".

Le conseil du Pulitzer l'a récompensé pour son dernier album, "une collection de morceaux plein de virtuosité, unifiée par l'authenticité de sa langue et une dynamique rythmique qui proposent des photos marquantes, capturant la complexité de la vie moderne des Afro-Américains".

"DAMN.", qui avait raflé cinq Grammy Awards à New York en janvier à New York, a atteint la première place du classement des ventes de disque aux États-Unis début mai 2017. Ses deux albums précédents avaient également été numéro un.

Une première pour la musique moderne

Cette prestigieuse récompense est une première pour un artiste de hip-hop. Si le prix Pulitzer a été créé en 1917, la catégorie musique est elle apparue en 1943. Elle a été systématiquement attribuée à des œuvres de musique classique, jusqu'au sacre du musicien et compositeur de jazz Wynton Marsalis, en 1997.

Dès l'année suivante, le conseil d'administration du prix Pulitzer a décidé d'assouplir les critères afin de favoriser la diversité des œuvres éligibles. Il a de nouveau élargi le spectre en 2004, ce qui a permis au saxophoniste Ornette Coleman de l'emporter en 2007. Malgré ces réformes, aucun artiste de musique moderne populaire n'avait encore été récompensé avant cette année.

Un rappeur politique

Originaire du quartier déshérité de Compton à Los Angeles, Kendrick Lamar est considéré comme un rappeur politique, évoquant régulièrement des sujets de société dans ses titres. Son titre "Alright", issu de son album précédent, est devenu l'hymne non-officiel du mouvement protestataire Black Lives Matter, qui dénonce les violences policières contre les Noirs.

"DAMN." est encore l'occasion de parler de la condition des Noirs aux États-Unis, notamment dans le morceau "XXX", avec le groupe U2 en invité, mais l'album est surtout très personnel. Kendrick Lamar y évoque notamment les conséquences de sa célébrité nouvelle sur son existence.

"Félicitations", a tweeté l'actrice américaine Reese Witherspoon, saluant "l'œuvre révolutionnaire", de Kendrick Lamar. "Continue à parler vrai."

Avec AFP

Première publication : 17/04/2018

  • MÉDIAS

    Affaire Weinstein : prix Pulitzer pour le New York Times et le New Yorker

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Taylor Swift et Kendrick Lamar, les grands gagnants des Grammys 2016

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "N.W.A - Straight Outta Compton" : le gangsta rap américain passé au tamis hollywoodien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)