Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Google : vers une amende record de Bruxelles pour abus de position dominante

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ingérence dans la présidentielle américaine : les poupées russes du mensonge

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : lancement officiel du parti unifié RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet d'Helsinki : et Trump céda à Poutine...

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

Tesla suspend de nouveau la production de sa voiture "Model 3"

© AFP/Archives | L'homme d'affaires Elon Musk, fondateur de Tesla et de SpaceX s'adresse au public lors d'un salon spécialisé dansl'aéronautique le 29 septembre 2017 à Adelaïde (Australie)

NEW YORK (AFP) - 

Le constructeur de voitures électriques Tesla, qui tente de rattraper des retards conséquents dans la livraison de sa voiture "Model 3", a confirmé lundi qu'il allait temporairement en suspendre la production pour ajuster le processus de fabrication.

Le groupe avait déjà interrompu pendant une semaine en février la production de cette gamme de voitures particulièrement importante pour sa stratégie car elle doit lui permettre de viser le segment moyen de gamme et une production de masse.

Répétant le même message qu'à l'époque, l'entreprise a assuré lundi que "le programme pour la production du Model 3 (incluait) des périodes de suspension aussi bien dans les usines de Fremont (en Californie, NDLR) que de Gigafactory 1 (dans le Nevada, NDLR)".

"Ces moments sont utilisés pour améliorer l'automatisation et résoudre les problèmes de goulots d'étranglement afin d'augmenter le rythme de production", poursuit le message transmis à l'AFP. "Ce n'est pas inhabituel, voire même normal quand la production augmente", insiste l'entreprise.

Selon le site d'informations BuzzFeed, qui a le premier fait part lundi de la suspension de l'activité "pendant quatre à cinq jours" sur la ligne de production du Model 3 dans l'usine de Fremont, les salariés concernés n'avaient pas été prévenus de cette interruption.

Le médiatique patron de Tesla, Elon Musk, a récemment repris en main le contrôle de la production de cette voiture. Dans un message publié vendredi sur Twitter, il a reconnu que "l'automatisation excessive à Tesla (avait été) une erreur".

Il a aussi promis ce même jour que le groupe serait rentable aux troisième et quatrième trimestres, ce qui serait une première depuis sa création en 2003.

Plusieurs centaines de milliers de Model 3 ont déjà été pré-commandés mais la fabrication a enregistré des retards par rapport aux prévisions de production initiales, qui étaient de 5.000 Model 3 par semaine à la fin 2017 et 10.000 à la fin 2018.

Début avril, le rythme de production était légèrement supérieur à 2.000 voitures par jour.

© 2018 AFP