Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Costumes de scène, guitare, des objets de Prince aux enchères

© AFP/Archives | Le chanteur Prince lors d'un concert, le 11 octobre 2009 au Grand Palais, à Paris

NEW YORK (AFP) - 

Plusieurs tenues de scènes, une guitare et des accessoires utilisés en concert par Prince vont être vendus le 18 mai aux enchères à New York par la maison Julien's Auctions, un peu plus de deux ans après sa mort.

Le clou de la vente sera une guitare jaune "cloud", de forme asymétrique, utilisée en tournée et estimée entre 60.000 et 80.000 dollars.

Début novembre, une guitare du même modèle, mais bleue turquoise, avait été adjugée 700.000 dollars lors d'une autre vente de Julien's.

Sont proposées également plusieurs des tenues excentriques du résident de Paisley Park, sa propriété de Chanhassen, dans le Minnesota.

Adepte des tenues moulantes aux couleurs vives, toutes créées sur-mesure pour lui, Prince a notamment porté sur scène un costume avec jabot (estimé entre 10.000 et 20.000 dollars), une combinaison mauve brillante (même estimation) ou une tunique sombre sans manche (même estimation).

Autre élément typique de l'artiste, ses bottines à talon dont une paire, également créée sur mesure, est estimée entre 4.000 et 6.000 dollars.

Ces objets, plus de 150 au total, seront exposés au Hard Rock Café de New York du 14 au 18 mai, jour de la vente, qui se déroulera à la fois dans la salle et en ligne.

Beaucoup d'entre eux viennent de la collection de Mayte Garcia, qui a été l'épouse du chanteur de 1996 à 2000 et qui lui a donné un fils, mort quelques jours seulement après sa naissance.

En février, d'autres enchères d'objets de Prince avaient été organisées par la maison RR Auction. C'est un exemplaire du mythique "Black Album", daté de l'année de sa sortie avortée, en 1987, qui avait été le lot le plus prisé, atteignant 42.298 dollars.

Deux ans après sa mort, la succession de Prince n'est toujours pas liquidée. Sa fortune est estimée entre 100 et 300 millions de dollars.

Par ailleurs, jeudi, le procureur du comté de Carver, où se trouve Chanhassen, doit indiquer s'il engage des poursuites dans le cadre du décès du musicien.

Prince est mort à 57 ans le 21 avril 2016, victime d'une overdose de fentanyl, un analgésique très puissant, qu'il aurait ingéré par erreur.

© 2018 AFP