Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Des ultras au gardien de but de Liverpool : "Tes enfants méritent de mourir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La chute de la monnaie turque s'invite dans la campagne

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

Afrique

Pénurie d'eau sans précédent à Bouaké, deuxième ville de Côte d'Ivoire

© Capture d'écran France 24 | À Bouaké, certains habitants doivent parcourir des kilomètres pour se ravitailler en eau.

Vidéo par Maxime ROCHARD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2018

Bouaké, deuxième ville de Côte d'Ivoire, subit une pénurie d'eau sans précédent. France 24 est allé à la rencontre de ses habitants, qui doivent parfois parcourir des kilomètres pour se ravitailler.

Depuis plusieurs semaines, Bouaké, la deuxième ville de Côte d'Ivoire, subit une pénurie sans précédent.

La situation est "catastrophique" pour le million et demi d'habitants de cette métropole du centre du pays, a confié à l'AFP un agent de la Société (publique) de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (Sodeci).

France 24 est allé à la rencontre de ses habitants, qui doivent parfois parcourir des kilomètres pour se ravitailler.

Cause de cette pénurie : le lac de barrage qui fournit 70 % de l'eau de la ville est vide. La faute à la sécheresse inédite que traverse cette région, mais aussi aux carrières de sable, exploitées de manière anarchique, qui ont détourné une partie des eaux irriguant le barrage de la Loka, situé à 20 kilomètres de la ville.

Première publication : 21/04/2018

  • CÔTE D'IVOIRE

    Côte d'Ivoire : face à la mutinerie, l'armée envoyée à Bouaké

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Côte d'Ivoire : regain de tension après de nouvelles mutineries à Bouaké

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Côte d'Ivoire : des tirs entendus à Abidjan, Bouaké et plusieurs autre villes du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)