Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

Fed Cup: Mladenovic remet la France à égalité avec les Etats-Unis

© AFP | Kristina Mladenovic jubile après sa victoire face à CoCo Vandeweghe en demi finale de la Fed Cup à Aix en Provence le 21 avril 2018

AIX-EN-PROVENCE (AFP) - 

Kristina Mladenovic a renversé Coco Vandeweghe, 16e mondiale, en trois sets (1-6, 6-3, 6-2) et ainsi remis la France à égalité avec les Etats-Unis (1-1), tenants du titre, en demi-finale de Fed Cup, samedi à Aix-en-Provence.

La N.1 des Bleues aura l'occasion de donner l'avantage à son équipe dimanche (13h00) face à la N.1 du Team USA Sloane Stephens qui a difficilement dominé, plus tôt, Pauline Parmentier (7-6 (7/3), 7-5).

Grâce au succès de Mladenovic, l'équipe de France conserve des chances de se qualifier pour la finale, pour la deuxième fois en trois ans. Comme lors du premier tour face à la Belgique (3-2) en février en Vendée, où elle avait gagné tous ses matches, la Nordiste de 24 ans a assumé ses responsabilités.

Arrivée avec un dos fragilisé en Provence, la 20e mondiale n'a pas donné l'impression de souffrir, si ce n'est peut-être dans le premier set où après un break d'entrée, elle a concédé six jeux d'affilée.

Mais la suite du match a tourné en sa faveur. De plus en plus libérée, Mladenovic a varié le jeu, en alternant frappes lourdes et slicées, ainsi que des amorties pour prendre l'ascendant sur la "frappeuse" américaine.

Elle a mené 3-0 dans la deuxième manche avant de se faire rattraper (3-3) mais a refait le break avant de sceller l'égalisation à une manche partout sur un ace.

Dans le troisième acte, Vandeweghe a cumulé trop de fautes directes et n'a plus vraiment existé face à la N.1 française qui réussissait quasiment tout ce qu'elle entreprenait.

© 2018 AFP