Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

NBA: Simmons coule Miami et fait rêver Philadelphie

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP | Le joueur de Philadelphie Ben Simmons lors de la victoire à Miami au 1er tour des play-offs le 21 avril 2018

LOS ANGELES (AFP) - 

Philadelphie a pris le large samedi dans son duel du 1er tour des play-offs contre Miami en signant une troisième victoire (106-102) sur le parquet du Heat grâce à son prodige australien Ben Simmons.

Les Sixers qui participent aux play-offs pour la première fois depuis 2012, mènent trois victoires à une et peuvent décrocher leur qualification pour les demi-finales de conférence mardi devant leur public.

Simmons, 21 ans, a fait la différence dans un match très musclé durant lequel les esprits se sont rapidement échauffés.

L'ailier australien a fini la rencontre avec 17 points, 13 rebonds et 10 passes décisives pour devenir le premier rookie (ou débutant) depuis 1980 à s'offrir un "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) dans un match de play-offs.

Le vétéran américain J.J. Redick a ajouté 24 points et le pivot camerounais Joël Embiid, dont le visage est protégé par un masque après une fracture du plancher orbital gauche, a apporté 14 points, 12 rebonds et cinq contres.

Miami, porté par l'inusable Dwyane Wade (25 pts), comptait pourtant dix points d'avance (81-71) en fin de 3e quart-temps, mais les jeunes Sixers, sans complexe, ont fini fort et les ont lâchés dans le money time.

Wade a ramené Miami à un point (100-99) dans la dernière minute, avant que Redick ne redonne de l'air à son équipe avec un panier et deux lancers francs.

© 2018 AFP