Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Tennis: "Il y aura aussi une réforme de la Fed Cup l'année prochaine" (président FFT)

© AFP/Archives | Le président de la FFT Bernard Guidicelli à Bastia le 30 janvier 2018

AIX-EN-PROVENCE (AFP) - 

"Il y aura aussi une réforme de la Fed Cup l'année prochaine", en plus de celle de la Coupe Davis, a affirmé le président de la Fédération française de tennis Bernard Giudicelli, dimanche à Aix-en-Provence après l'élimination des Françaises en demi-finales.

"Cette réforme est en chemin et le projet sera probablement validé à Roland-Garros (27 mai - 10 juin). Il sera lui aussi soumis à l'assemblée générale du mois d'août (à Orlando)", a expliqué Bernard Giudicelli, par ailleurs membre du conseil de la Fédération internationale de tennis (ITF) qui chapeaute les deux compétitions.

Sans vouloir dévoiler précisément les contours de ce projet, le patron de la FFT a expliqué que "le sens de la réforme est de favoriser un plus grand nombre d'équipes dans le groupe mondial."

Aujourd'hui, seules huit équipes font partie de l'élite. Y en aura-t-il seize comme dans l'actuelle Coupe Davis l'an prochain ? "Il y aura plus d'équipes", a juste répondu Bernard Giudicelli sans dire sur quelle durée serait organisée la compétition.

Concernant la Coupe Davis, il est question de l'organiser non plus sur quatre semaines mais sur une seule en novembre et sur terrain neutre. Si cette réforme est validée lors de l'AG de la Fédération internationale en août, elle marquerait la fin des matches à domicile et à l'extérieur, l'une des grandes caractéristiques de la vénérable Coupe Davis, née en 1900.

Le fond d'investissement Kosmos, géré par le footballeur espagnol Gerard Piqué, qui compte investir 3 milliards de dollars sur vingt-cinq ans, est également intéressé par la Fed Cup à en croire les précisions de Bernard Giudicelli.

"Les investisseurs ont manifesté un intérêt pour la Fed Cup. Je crois qu'ils ont surtout manifesté un intérêt pour soutenir la Fédération internationale et lui donner les moyens d'organiser des compétitions ayant un véritable retentissement", a-t-il expliqué.

© 2018 AFP