Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin qui ne fait pas l'unanimité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Sénat argentin rejette la légalisation de l'avortement

En savoir plus

LE DÉBAT

Proche-Orient : un nouvel affrontement est-il imminent entre Israël et le Hamas ?

En savoir plus

SPORT

Foot européen : Naples relance le suspense en Italie, le Barça tout proche

© Marco Bertorello, AFP | Le SC Napoli célèbre sa courte mais précieuse victoire contre la Juventus Turin.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 23/04/2018

Rien n'est joué en Serie A, où le Napoli est allé arracher une victoire sur la pelouse de la Juventus Turin et peut toujours rêver au titre. En France, l'AS Monaco n'a plus qu'un point d'avance sur l'OM et l'OL, candidats au podium.

Serie A : la Juve laisse Naples reprendre espoir

Rarement le suspense n'aura été aussi intense, ces dernières années, en Serie A. À quatre journées de la fin, la Juventus Turin ne compte plus qu'une longueur d'avance sur son dauphin, le SC Napoli, qui est allé chercher une victoire essentielle au Stadio Juventus dimanche soir (0-1). Un but du Sénégalais Kalidou Koulibaly qui donne une dimension un peu plus épique encore à cette fin de saison en Italie.

Dans la course à l'Europe, le Milan AC a pris un gros coup sur la tête en laissant filer trois points à domicile, face à la lanterne rouge Benevento (0-1). Les Milanais ne sont désormais officiellement plus candidats au podium disputé par la Roma, la Lazio et l'Inter, tous vainqueurs le week-end passé.

Ligue 1 : les Olympiques poussent, Monaco sombre

Vingt longueurs derrière l'intouchable PSG, qui s'est défait de Bordeaux (0-1) et file désormais vers la barre des 100 points en championnat, la lutte pour le podium est plus intense que jamais en Ligue 1. La faute à Monaco qui, après avoir pris une volée face au leader lors de la 33e journée (7-1), a de nouveau courbé l'échine. Cette fois, c'est Guingamp qui a plombé les espoirs monégasques (3-1).

Sauf que derrière, L'OL et l'OM carburent à plein régime. Les Lyonnais n'ont fait qu'une bouchée de Dijon (2-5), tout comme les Marseillais, qui ont étrillé un Lille en perdition totale (5-1). Et à quatre journées de la fin, les deux Olympiques ne sont plus qu'à un point de la deuxième place.

Premier League : derrière City, ça s'éclaircit

Au soir de la 35e journée de Premier League, et même si de nombreuses équipes du haut du classement ont un match en retard, la hiérarchie se fait de plus en plus claire. Si Manchester City, déjà titré, ne lâche rien devant (5-0 contre Swansea), Manchester United semble désormais avoir fait un grand pas vers la place de dauphin, à la faveur de son succès à Bournemouth (0-2). Une victoire bonifiée par le match nul de Liverpool sur la pelouse de WBA (2-2), qui repousse les Reds à trois longueurs malgré un match en moins à jouer.

Trois points, c'est aussi ce qui sépare toujours Tottenham du podium, puisque les Londoniens n'ont pas réussi à se rapprocher de Liverpool, concédant un frustrant match nul à Brighton (1-1). À noter enfin qu'Arsenal, dont l'emblématique coach Arsène Wenger a récemment annoncé son départ prochain, a brillé face à West Ham (4-1) et conforté sa 6e place derrière Chelsea, qui affrontera Huddersfield mercredi.

Bundesliga : Dortmund s'accroche, Hambourg croit au miracle

En Allemagne, où le Bayern est déjà sacré mais continue d'écraser toute concurrence (0-3 à Hanovre), la lutte pour le podium bat son plein. Et elle a même nettement tourné en faveur du Borussia Dortmund, qui a éjecté le Bayer Leverkusen de la 3e place à la faveur d'une belle démonstration (4-0). Un succès qui permet même aux coéquipiers de Marco Reus, auteur d'un doublé, de revenir à deux points de Schalke 04, accroché sur la pelouse de la lanterne rouge, le FC Cologne (2-2).

Enfin, en bas de tableau, le Hambourg SV s'est offert un dernier souffle d'espoir en allant arracher une victoire face à Fribourg. Un succès face à un concurrent direct qui permet au vénérable club du Nord de revenir à cinq longueurs de la ligne de flottaison, à trois journées de la fin. Un écart certes rédhibitoire pour le dernier club à n'avoir jamais quitté l'élite allemande, même si sa relégation n'est donc toujours pas officielle.

Liga : en l'absence des cadors, Valence et l'Atletico piétinent

Petite journée en Liga, où les débats ont été amputé de deux affiches majeures (Barcelone – Villareal et FC Séville – Real Madrid) pour cause de Coupe du Roi. Mais pour le Barça, qui a été couronné face aux Sévillans (0-5), le week-end a été doublement gagnant puisque son principal poursuivant, l'Atletico de Madrid, a laissé filer deux points contre le Betis Séville (0-0). Les Blaugrana, qui se déplacent au Depor le 29 avril, pourraient donc y être titré... juste avant de recevoir le Real Madrid.

À noter également que le gros coup de mou se poursuit du côté de Valence. Après avoir enchaîné deux défaites, les Valencians ont réussi à stopper l'hémorragie à Vigo, face au Celta (1-1). Un moindre mal pour le club "ché", qui voit tout de même le podium s'éloigner un peu plus.

Première publication : 23/04/2018

  • FOOTBALL

    Football : Arsène Wenger annonce son départ d'Arsenal en fin de saison

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le petit poucet des Herbiers en finale de la Coupe de France

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Cris racistes contre Pogba et Dembélé : la Fifa engage une procédure disciplinaire contre la Russie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)