Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

Asie - pacifique

Les médias nord-coréens relaient la "tristesse" de Kim Jong-un après la mort de touristes chinois dans un accident

© KCNA via KNS, AFP Photo | Le dictateur nord-coréen, Kim Jong-un, au chevet de survivants de l'accident d'un autocar chinois, le 23 avril 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/04/2018

L'accident d'un car ayant coûté la vie à une trentaine de touristes chinois a conduit les médias nord-coréens à se faire les relais de la "tristesse" ressentie par Kim Jong-un. Une ostentation liée à l'importance du partenariat avec la Chine.

Fait rare : les médias nord-coréens ont relayé mardi 24 avril la "tristesse" teintée "d'amertume" qu’a ressenti leur dirigeant Kim Jong-un, après la mort de dizaines de touristes chinois dans un accident de car dans la nuit du dimanche au lundi 23 avril.

L'agence officielle nord-coréenne KCNA a indiqué que Kim Jong-un avait rencontré personnellement l'ambassadeur de Chine à Pyongyang avant de se rendre à l'hôpital au chevet des blessés. "Cet accident soudain et inattendu lui a causé une amère tristesse, a dit KCNA. Il n'a pu maîtriser sa douleur à l'idée des familles en deuil qui ont perdu les leurs".

Rodong Sinmun, journal du parti unique au pouvoir, a placé l'événement en une, montrant le dictateur nord-coréen en blouse blanche auprès de survivants. Les médias officiels nord-coréens, étroitement contrôlés, font rarement état d'informations négatives.

La Chine, un partenaire crucial

Ces commentaires témoignent de l'importance que revêt la Chine et son tourisme pour l'économie du pays. Pékin est le seul allié d'importance de Pyongyang, son partenaire diplomatique et son bienfaiteur économique.

La vaste majorité des touristes visitant la Corée du Nord viennent de Chine : les deux pays partagent une longue frontière terrestre et des vols réguliers relient Pyongyang à plusieurs villes chinoises. On estime que plusieurs dizaines de milliers de Chinois visitent chaque année le pays, un grand nombre s'y rendant en train via la ville frontalière de Dandong.

Avec AFP

Première publication : 24/04/2018

  • CORÉE DU NORD

    Corée du Nord : "lourd bilan" après un accident de la route impliquant des touristes chinois

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE NORD-CORÉEN

    La Corée du Nord va fermer son site d'essais nucléaires et cesser ses tirs de missiles

    En savoir plus

  • CORÉES

    Une ligne téléphonique "historique" établie entre les dirigeants des deux Corées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)