Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

FRANCE

France : le chômage a poursuivi sa baisse au premier trimestre 2018

© AFP | Si le chômage a baissé de 1,2 % sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, a augmenté de 2,1 %.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/04/2018

Les chiffres du 1er trimestre 2018 publiés mercredi par Pôle emploi confirment la légère baisse du chômage au premier trimestre. Sur un an, le chômage a baissé de 1,2%, mais le nombre de travailleurs précaires est en hausse.

Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi a baissé au 1er trimestre (-32 100, -0,9 %), pour s'établir à 3,70 millions de personnes en France, soit son plus bas niveau depuis le 3e trimestre 2014, selon des chiffres publiés mercredi 25 avril par le ministère du Travail. Le chômage avait connu une baisse similaire (-0,8 %) au 4e trimestre 2017.

Dans le détail, de janvier à mars, le chômage a baissé en métropole (-1,0 %), mais a augmenté dans les Outre-mer (+0,4 % hors Mayotte).

Mais dans le même temps, le recul du chômage s'est accompagné d'une hausse du nombre de demandeurs d'emploi exerçant une activité (+1,5 %), qui a atteint 2,23 millions, un chiffre en hausse ininterrompue depuis la crise de 2008.

Résultat : le nombre de demandeurs d'emploi, avec ou sans activité, est resté stable (+1 900, +0,0 %) sur le trimestre, à 5,93 millions. Cette situation illustre, pour certains syndicats, une précarisation du marché du travail.

Une baisse en demi-teinte

Sur un an, le chômage a baissé de 1,2 %, mais le nombre de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, a augmenté de 2,1 %.

Autre bémol, le chômage de longue durée a fortement augmenté au 1er trimestre : en incluant les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité, 2,74 millions étaient inscrits depuis plus d'un an. Un chiffre en hausse de 1,9 % sur le trimestre et de 6,5 % sur l'année.

Si l'on se replace sur le champ des seuls chômeurs (sans activité), toutes les classes d'âge ont profité de la baisse trimestrielle. En métropole, le chômage a décru de 0,6 % pour les jeunes comme pour les seniors. Sur un an, en revanche, si les "moins de 25 ans" ont vu leur situation s'améliorer fortement (-3,9 %), ce n'est pas le cas des "50 ans ou plus" (+0,4 %).

Sur le trimestre, toutes les régions ont profité de la baisse du chômage, à l'exception de l'Île-de-France (stable), de la Corse (+0,2 %) et de La Réunion (+1,3 %).

Avec AFP

Première publication : 25/04/2018

  • EMPLOI

    Baisse du chômage en France : le Premier ministre veut plus qu'une "petite victoire"

    En savoir plus

  • FRANCE

    France : le nombre de demandeurs d'emploi a reculé en novembre

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le chômage en France reparti à la baisse en avril

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)