Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

Asie - pacifique

En Inde, le puissant gourou Asaram condamné à la perpétuité pour viol

© Sam Panthaky, AFP | Le gourou Asaram en juillet 2008 à Ahmedabad, en Inde.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/04/2018

Le gourou Asaram Bapu a été condamné, mercredi, à la prison à perpétuité pour le viol d'une disciple adolescente. Un verdict qui entérine la chute de l'un des plus puissants "hommes-dieux" de ce pays d'Asie du Sud.

"Jusqu'à sa mort." La justice indienne a frappé fort en condamnant, mercredi 25 avril, le gourou Asaram Bapu à la prison à perpétuité pour le viol d'une disciple adolescente. La défense a annoncé son intention de faire appel de ce jugement.

À la tête de centaines d'ashrams hindous en Inde et à l'étranger, Asaram était accusé d'agression sexuelle sur une fille de 16 ans en 2013 au Rajasthan, dans l’ouest du pays, sous prétexte de l'exorciser d'esprits maléfiques. Le gourou de 77 ans à la longue barbe blanche se targue de compter des Premiers ministres et présidents indiens parmi ses adeptes.

Surnommé "Babuji", celui qui prêche à ses ses disciples de vivre dans le renoncement de leurs désirs sexuels a toujours démenti avoir violé cette adolescente et dénoncé les poursuites comme une conspiration politique.

Les explications de notre correspondante

La crainte de violences

Les condamnations de telles personnalités politico-spirituelles sont hautement sensibles en Inde, où des millions de personnes les suivent avec dévotion et font redouter une explosion de violence. Les autorités ont placé par précaution plusieurs régions d'Inde en état d'alerte et déployé des milliers de policiers par craintes de troubles des partisans du gourou à la longue barbe blanche. Aucun trouble n'a cependant été signalé à ce stade.

L'année dernière, la condamnation pour viols d'un autre éminent gourou, Gurmeet Ram Rahim Singh, avait déclenché des émeutes de ses fidèles. 38 personnes y avaient perdu la vie.

Avec AFP

Première publication : 25/04/2018

  • INDE

    Le procès de huit hommes accusés du viol d'une fillette s'ouvre en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Visite d'Emmanuel Macron en Inde : 13 milliards d'euros de contrats signés

    En savoir plus

  • INDE

    En Inde, Rahul Gandhi devient président du parti du Congrès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)