Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump - Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ouvrons les yeux sur le monde qui nous entoure! Aidés par une équipe de graphistes, nous dépoussiérons et décortiquons les grands thèmes qui font l’environnement aujourd’hui. Le samedi à 19h20. Et dès le vendredi en avant-première sur internet!

Dernière modification : 04/05/2018

Co2 ou pollution : quel mal choisir ?

© Capture d'écran France 24

Elle fait partie de notre quotidien. Nous ne la remarquons pas, ou plus. Pourtant, chaque année, la pollution de l'air tue 7 millions de personnes. Face à cette menace, une prise de conscience mondiale émerge tandis que des plans de lutte se mettent en place. Moins de diesel et de voitures sur les routes, plus de transports en commun : les initiatives se multiplient… Mais si cette chasse à la pollution aggravait, en fait, le réchauffement climatique ?

Au cœur de ce paradoxe figurent les aérosols. Comme des miroirs, ces particules de pollution microscopiques qui flottent dans l’atmosphère ont des propriétés réfléchissantes. Elles renvoient les rayons du soleil vers l’espace et aident à refroidir la planète. Cette propriété s'avérerait parfaite si les aérosols, présents en excès, n’étaient pas dangereux pour nos poumons et notre cœur, comme c’est le cas aujourd’hui.

En réalité, les aérosols nous tuent à petit feu. Il faut donc nettoyer notre air de ces petits éléments qui le refroidissent. Au risque d'aggraver le réchauffement climatique et les effets catastrophiques qui lui sont associés.

Par Marina BERTSCH , Sonia BARITELLO

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/05/2018 Environnement

Avec la fonte des glaces, les virus menacent

La Terre se réchauffe et les pôles fondent, faisant apparaître une menace silencieuse. Dans ces terres gelées en permanence, appelées le permafrost, des virus et bactéries sont...

En savoir plus

17/04/2018 Glyphosate

Une France sans glyphosate ?

Dans trois ans, le glyphosate sera interdit en France. Premier producteur agricole d’Europe, l'Hexagone consomme entre 8 000 et 9 000 tonnes par an de cet herbicide, le plus...

En savoir plus

03/04/2018 procès

Justice climatique : de plus en plus de procès pour sauver la planète

En trois ans, le nombre de procès liés au climat a triplé dans le monde. On comptabilise 900 cas dans 24 pays, dont les deux tiers aux États-Unis. Le droit peut-il sauver la...

En savoir plus

20/03/2018 Allemagne

Allemagne : les déplacés du charbon

Outre-Rhin, une des plus grandes mines de charbon d’Europe grignote du terrain, détruisant sur son passage une douzaine de villages. À ce jour, 35 000 personnes ont déjà été...

En savoir plus