Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

FRANCE

Mort de Maurane, étoile filante de Starmania, voix de velours de la chanson française

© Lionel Bonaventure / AFP | Maurane sur scène, à Paris, en 2010.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/05/2018

Grande voix de la chanson française, la chanteuse belge Maurane a été retrouvée morte lundi à son domicile de Bruxelles à l'âge de 57 ans, quelques jours après avoir annoncé son retour sur le devant de la scène après deux ans d'absence.

Sa voix chaude caressait le jazz et flirtait avec le blues : la chanteuse belge Maurane, morte à l'âge de 57 ans, était une grande interprète de la chanson française, révélée par Starmania, magnifiée par "un prélude de Bach", amoureuse de Nougaro et Brel.

"Un prélude de Bach"

Elle a été retrouvée inanimée lundi 7 mai au soir soir à son domicile de Bruxelles, quelques jours après avoir annoncé sur les réseaux sociaux son retour sur le devant de la scène après deux ans d'absence.

À ce stade de l'enquête, "la mort n'est pas considérée comme suspecte par l'intervention d'un tiers", a précisé un porte-parole du parquet.

Maurane était connue en France depuis les années 1980 et sa participation à la comédie musicale "Starmania", coproduite par Michel Berger, et plus récemment pour avoir été jurée dans l'émission de télévision "La Nouvelle Star".

"Les uns contre les autres"

Plusieurs passages sur scène ces derniers jours en Belgique à l'occasion d'hommages à Jacques Brel laissaient augurer une reprise de sa carrière, qu'elle avait mise entre parenthèses, notamment en raison de problèmes aux cordes vocales. Elle avait elle-même annoncé ce retour ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

Franc-parler et coups de colère

"Aujourd'hui, je remets officiellement les pieds sur une scène après plus de 2 ans d'absence. Je ne vous dirai pas dans quel état je suis... Vous devez vous en douter", écrivait-elle jeudi dernier sur sa page Facebook, avant une soirée consacrée à Brel en Wallonie.

Maurane préparait une tournée programmée pour le printemps 2019, dans la foulée d'un album consacré à Jacques Brel qui devait sortir à l'automne à l'occasion du 40e anniversaire de la mort de son compatriote.

Dans la nuit après l'annonce du décès, Lara Fabian et Christophe Willem ont été parmi les premiers à rendre hommage à Maurane sur les réseaux sociaux.

Maurane était réputée pour son franc parler et ses coups de colère.

Née le 12 novembre 1960 à Ixelles d'une mère pianiste et d'un père directeur d'une académie de musique, Claudine Luypaerts, la future Maurane, avait grandi à Scharbeek, autre commune de Bruxelles.

Elle avait participé dès l'adolescence à des concours de chant et tenu en 1979 un rôle dans un spectacle musical, déjà en hommage à Jacques Brel. Elle avait enregistré son premier disque "J'me roule en boule" en 1980.

"Voir un ami pleurer" (Brel)

Admiratrice de Nougaro

Maurane était notamment une grande admiratrice de Claude Nougaro, à qui elle avait consacré un disque de reprises dans les années 2000.

Elle a sorti dix albums en solo dont '"Ami ou ennemi" (1991), qui s'est vendu à 400 000 exemplaires, selon Belga.

Artiste engagée, elle a participé à plusieurs levées de fonds pour les Restos du Cœur, la Soirée des Enfoirés ou Sol en Si (Solidarité Enfants Sida).

Elle était mère d'une fille, Lou, née en 1993.

Avec AFP

Première publication : 08/05/2018

  • MUSIQUE

    Poésie, exhubérance et engagement : retour sur la carrière du chanteur Jacques Higelin, mort à 77 ans

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    L'icône de la chanson française France Gall s'éteint à l'âge de 70 ans

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    La France orpheline après la mort de Johnny Hallyday

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)