Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Helsinki : Et Trump céda à Poutine...

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

Sports

Sans forcer mais sans briller, le PSG remporte sa 4e Coupe de France d'affilée

© Damien Meyer, AFP | Les Parisiens célèbrent leur trophée avec le Stade de France, mardi 8 mai 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/05/2018

Le PSG a logiquement remporté la finale de la Coupe de France face aux Herbiers, club de 3e division, mardi (2-0). Sans franchement briller, les Parisiens s'offrent là leur 4e Coupe d'affilée, la 12e de leur histoire.

Pour le Petit Poucet, le miracle n'a pas eu lieu. En finale de la Coupe de France, c'est bien l'ogre parisien qui s'est imposé face aux Herbiers, club de 3e division (2-0), mardi 8 mai, au Stade de France. Le Paris Saint-Germain s'offre ainsi une 4e Coupe de France d'affilée, un record, et la 12e de son histoire, un record aussi. C'est aussi le 4e trophée de la saison pour le club de la capitale, après le Trophée des Champions, la Coupe de Ligue, et le Championnat.

La magie de la Coupe a pourtant opéré un moment pour Les Herbiers, qui ont crânement tenu tête au PSG. Mais après avoir touché par trois fois les poteaux, les Parisiens ont fini par trouver la faille grâce à Lo Celso (26e), avant de buter encore de nombreuses fois sur l'excellent gardien vendéen Matthieu Pichot. Il a toutefois, sur un excès d'engagement, concédé un penalty sur Cavani, que le Matador s'est chargé d'exécuter (74e), scellant le sort du match.

Et si les Vendéens n'ont pratiquement jamais eu d'occasions franches devant le but de Kevin Trapp, ils ont été à la hauteur de l'incroyable ambiance du Stade de France, où tout un peuple vendéen était venu soutenir les soutenir.

Après la rencontre, Les Herbiers ont eu droit à une énorme ovation de leurs supporters, et un "clapping" géant, comme s'ils avaient gagné la Coupe du monde. Puis une haie d'honneur des Parisiens.

Le PSG, lui, peut se réjouir d'ajouter une nouvelle ligne à son palmarès, mais le match de ce soir laisse penser que le club a la tête ailleurs, tournée vers les nombreux dossiers qui l'attendent : le nouvel entraineur, la gestion du mercato ou du fair-play financier.

Avec AFP

Première publication : 08/05/2018

  • FOOTBALL

    Coupe de France : Les Herbiers, club de 3e division, défie le PSG en finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le petit poucet des Herbiers en finale de la Coupe de France

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : Unai Emery annonce son départ du PSG en fin de saison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)