Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Rendez-vous à Bruxelles pour un débat entre eurodéputés et acteurs de la société civile, suivi d’un entretien avec une personnalité européenne de premier plan. Le samedi, à 12h10.

Dernière modification : 14/05/2018

Alain Krivine : "Mai 68 pourrait encore arriver"

© Capture d'écran France 24

Fondateur de la Jeunesse Communiste révolutionnaire (JCR), Alain Krivine fut l’un des leaders de Mai-68 avant de voir son mouvement dissous et d’être emprisonné. Aujourd’hui, il célèbre ce moment de l'Histoire comme un événement "unique", même s’il n'a pas, selon lui, réussi à trouver une vraie dimension politique. Il fustige les critiques simplistes de son héritage tout comme les tentatives de récupération dont il fut l’objet, de François Mitterrand à Emmanuel Macron.

Il soutient les mouvements sociaux actuels. Sans approuver les "Blacks Blocs", il estime néanmoins leur action secondaire face à la violence du système capitaliste.

Il évoque ensuite l'écrasement du Printemps de Prague par les chars soviétiques, dans un élan qui pour lui n'avait rien à voir avec le véritable communisme.

Ex-eurodéputé, il ne fait guère confiance à l'Union européenne pour résoudre les problèmes actuels et juge que le stalinisme a abouti à des régimes quasiment d'extrême droite dans les anciens pays du bloc de l'Est.

Une émission présentée par Caroline de Camaret

Production : Isabelle Romero et Roxane Runel

Par Caroline DE CAMARET

Les archives

30/07/2018 Planète

Suède : les forêts sont-elles bien protégées par l’Europe ?

Dans cette première partie d'"Ici l'Europe", nous nous rendons en Suède, où la forêt recouvre 70 % du territoire et où l’or vert représente jusqu’à 3 % du PIB. Le pays, champion...

En savoir plus

30/07/2018 Planète

Pourquoi les forêts françaises sont-elles sous exploitées?

"Ici l'Europe" prend pour cette deuxième partie la direction de la Corse, région la plus boisée de France. Avec 55 % de sa superficie occupée par la forêt, l'Île de Beauté est...

En savoir plus

23/07/2018 Caroline DE CAMARET

Jean-Marc Ferry : "L'Italie n'est pas structurellement xénophobe"

Jean-Marc Ferry, philosophe, titulaire de la chaire "Philosophie de l'Europe" à l’université de Nantes analyse pour France 24 la crise de l’Union européenne. Il pointe le risque...

En savoir plus

23/07/2018 Caroline DE CAMARET

"Ici l'Europe", le best of : fractures et défis dans l'UE

Retour sur les meilleurs moments d'"Ici l'Europe", où nous avons croisé des élus et citoyens européens. Gros plan sur la question migratoire qui secoue l'EU en Autriche, où...

En savoir plus

16/07/2018 Caroline DE CAMARET

Le HCR s'oppose aux centres fermés : "Demander l'asile n'est pas un crime"

Alors que le débat européen se polarise sur la question migratoire, et alors que l'Italie a refusé d'accueillir sur ses côtes plusieurs bateaux, nous recevons le Haut-Commissaire...

En savoir plus