Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

Koh Lanta: ouverture d'une information judiciaire pour agression sexuelle

© AFP/Archives | Le parquet de Nancy a ouvert une information judiciaire pour agression sexuelle à l'encontre d'un candidat de l'émission Koh Lanta après la plainte déposée par une participante

METZ (AFP) - 

Le parquet de Nancy a ouvert mercredi une information judiciaire pour agression sexuelle à l'encontre d'un candidat de l'émission Koh Lanta après la plainte déposée par une participante, a-t-on appris auprès du parquet.

L'homme, âgé de 33 ans et domicilié en Meurthe-et-Moselle, avait été entendu par la police judiciaire lundi matin à sa descente d'avion à Roissy, en provenance des îles Fidji où se déroulait le tournage.

"Il récusait les accusations portées à son encontre par la jeune femme, même s'il confirmait que la nuit des faits dénoncés, il avait dormi à côté" d'elle, a indiqué le procureur de la République à Nancy, François Pérain, "compétent au regard du domicile du mis en cause".

Une candidate du jeu, mêlant téléréalité et aventure, avait déposé plainte dimanche pour des faits d'agression sexuelle.

La jeune femme, âgée de 20 ans, a raconté aux enquêteurs que début mai, "elle s'était réveillée alors que le mis en cause était en train de l'embrasser sur la bouche, avant de pratiquer des attouchements sous ses vêtements", a relaté le procureur.

Repoussant à plusieurs reprises la main de son agresseur présumé, elle avait indiqué avoir quitté l'abri où dormait le groupe et s'était confiée à d'autres candidates, puis à des membres de l'équipe de tournage.

"Il revient au seul juge d'instruction d'organiser les investigations à venir et de désigner un service enquêteur", a précisé le procureur.

ALP, la société de production de ce jeu d'aventures, avait annoncé vendredi l'annulation du tournage après des "faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle".

Lancé en 2001 sur TF1, Koh-Lanta est l'adaptation française du jeu d'aventures américain Survivor, et doit son nom à l'île thaïlandaise où la première saison s'était déroulée.

© 2018 AFP