Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

Laurent Guimier, transfuge de Radio France, nommé à la tête d'Europe 1

© AFP/Archives | Laurent Guimier lors d'une conférence de presse à Paris, le 31 août 2016

PARIS (AFP) - 

Laurent Guimier, ancien directeur délégué aux antennes de Radio France, va prendre la tête de la radio Europe 1, station du groupe Lagardère qui peine à redresser ses audiences, a indiqué mercredi à l'AFP une source proche du dossier, confirmant une information du Monde.

Après l'annonce de son départ du groupe public vendredi, sa nomination doit être officialisée ce mercredi, a précisé cette source.

Laurent Guimier va remplacer l'actuel vice-président directeur général d'Europe 1, Frédéric Schlesinger, son prédécesseur à la direction des antennes de Radio France, qui avait été embauché il y a tout juste un an par Lagardère pour relancer Europe 1, mais qui paye des résultats d'audience décevants.

Sa stratégie consistant à renouveler en profondeur la grille de la radio privée, en s'appuyant sur Patrick Cohen, ex-présentateur de la matinale de France Inter qu'il avait fait venir dans son sillage, n'a pour l'instant pas porté ses fruits.

Les audiences d'Europe 1 ont en effet continué à baisser, atteignant leur plus bas historique en fin d'année dernière (6,6% d'audience cumulée en novembre/décembre). Si la station a connu un léger mieux début 2018 (6,8% d'audience cumulée), ce score reste en forte baisse sur un an (-0,9 point) et Europe 1 s'est retrouvée reléguée à la septième place des radios nationales, devancée par France Bleu et RMC.

Au début du mois, Arnaud Lagardère, le patron du groupe du même nom, avait indiqué devant les actionnaires de la société qu'il resterait président d'Europe 1, mais qu'un changement d'équipe serait annoncé dans "quelques jours, voire une semaine ou deux".

Pour le groupe Lagardère, Laurent Guimier présente de nombreux atouts. Il a démarré sa carrière comme journaliste à Europe 1, et après avoir notamment dirigé le site du Figaro puis l'information numérique de Lagardère Active, il est entré à Radio France en 2014, avec pour mission de relancer l'audience de franceinfo puis de mener à bien sa transformation en un "média global" (associant radio, télé et internet) avec le lancement d'une chaîne en 2016. Sous son égide, franceinfo avait gagné plus de 3 points, grimpant à plus de 11% d'audience cumulée au printemps 2017, dépassant Europe 1.

Parallèlement, Radio France a procédé à son remplacement. Le groupe a annoncé ce mercredi l'arrivée prochaine du journaliste et producteur Guy Lagache, ex-présentateur de l'émission "Capital" sur M6, au poste de directeur délégué aux antennes et à la stratégie éditoriale.

© 2018 AFP