Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Assouplissement quantitatif : l'arme lourde des banques centrales

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Les Bleus champions du monde : "Un bonheur éternel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Le HCR s'oppose aux centres fermés : "Demander l'asile n'est pas un crime"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Tourisme : qui veut traverser l'Europe en train ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les Bleus champions du monde : quel impact sur la croissance française ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Visite de Donald Trump au Royaume-Uni : nouveau coup de théâtre

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Donald Trump : le président qui divise l'Europe ?

En savoir plus

Tennis: Pouille, une victoire et puis s'en va

© AFP/Archives | Le Français Lucas Pouille contre l'Italien Andreas Seppi au tournoi de Rome, le 15 mai 2018

ROME (AFP) - 

Le N.1 français Lucas Pouille a buté sur le Britannique Kyle Edmund (19e), vainqueur en deux sets (6-2, 7-6 (7/3), dès le deuxième tour du Masters 1000 de Rome mercredi.

La veille, Pouille (16e) avait obtenu sa première victoire sur le circuit depuis début mars, sans complètement convaincre toutefois.

Le Nordiste, qui traverse une passe difficile, n'est pas parvenu à enchaîner, à dix jours de Roland-Garros (27 mai-10 juin). Dès le début du match, entamé tardivement en raison du programme chargé de la journée romaine, il a subi les assauts d'Edmund, récent quart-de-finaliste à Madrid. Un peu plus entreprenant dans le second set, il a poussé le Britannique au jeu décisif, mais n'est pas parvenu à le mettre en danger, de nouveau repoussé loin de sa ligne ou encore maladroit au filet.

Avant Rome, Pouille restait sur quatre éliminations dès son entrée en lice, à Indian Wells (Californie) début mars, à Monte-Carlo puis Budapest (où il était tenant du titre) en avril, et à Madrid la semaine dernière.

© 2018 AFP