Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : 3 "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan banlieue en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

L’invité du jour

Roland Lehoucq : "On peut pratiquer les sciences en analysant Star Wars"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

France : nouvelle journée de grève des fonctionnaires

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Italie, année zéro ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : "oui" à 73% pour la réforme voulue par Nkurunziza

En savoir plus

Top 14: le Stade Français recrute Maestri et l'ouvreur argentin Nicolas Sanchez

© AFP/Archives | Le deuxième ligne international français de Toulouse Yoann Maestri avant le match de Top 14 contre Toulon, le 30 décembre 2017 à Toulouse

PARIS (AFP) - 

Le Stade Français a annoncé mercredi avoir recruté pour la saison prochaine le deuxième ligne international français Yoann Maestri et l'ouvreur de l'Argentine Nicolas Sanchez.

Maestri (30 ans, 59 sél.), en fin de contrat avec Toulouse à l'issue de la saison, s'était engagé avec La Rochelle avant de changer d'avis à la suite du départ soudain du manager Patrice Collazo la semaine dernière. Il a signé un bail de quatre ans, a indiqué le président parisien Hubert Patricot.

Selon RMC Sport, le Stade Français a indemnisé le Stade Rochelais à hauteur de 700.000 euros.

Interrogé sur la possibilité que le centre international de Toulouse Gaël Fickou, sous contrat jusqu'en 2019, rejoigne également le Stade Français, Patricot a botté en touche sans démentir quelconque contact: "Gaël Fickou est un joueur de talent, il appartient à Toulouse, à qui je souhaite le meilleur pour les barrages (face à Castres samedi, NDLR)."

Sanchez (29 ans, 62 sél.) évolue lui cette saison aux Jaguars, la province argentine de Super Rugby, après avoir joué à Bordeaux-Bègles (2011-2014), où il ne s'était pas imposé, puis effectué une "pige" beaucoup plus convaincante à Toulon (2014-2015).

Avec les recrutements de Maestri et Sanchez, le Stade Français, qui sera entraîné par l'ancien sélectionneur de l'Afrique du Sud Heyneke Meyer, montre les muscles en vue de la saison prochaine, après un décevant exercice 2017-2018.

Racheté il y a un an par le milliardaire suisse d'origine allemande Hans-Peter Wild, le club parisien a ainsi terminé 12e du Top 14, craignant pour son maintien jusqu'à la dernière journée.

Wild déclarait mi-avril souhaiter devenir champion de France "dans trois ou quatre ans".

L'arrivée du demi de mêlée international sud-africain des London Irish Piet van Zyl (3 sél. entre 2013 et 2016) a également été annoncée, après celles, déjà officialisées, de Stéphane Clément (Lyon/pilier), Talelei Gray (Toulouse/3e ligne), Malietoa Hingano (centre ou ailier), Alex Arrate (Biarritz/D2/centre ou ouvreur) et Kylan Hamdaoui (arrière).

© 2018 AFP