Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Une ville estonienne met une feuille de cannabis sur son logo

TALLINN (AFP) - 

Une petite ville estonienne, dont le nom, Kanepi, veut dire "cannabis", a décidé de faire de la feuille de marijuana l'élément central de son logo, a indiqué jeudi un responsable municipal.

Le nom de cette ville du sud du pays est dû à l'industrie traditionnelle de la région qui, il y a quelques siècles, fabriquait de l'huile et du tissu à partir du chanvre.

Le chanvre est utilisé comme matière première et n'a pas ou peu d'effets psychoactifs.

"Aujourd'hui la feuille de cannabis est considérée surtout comme une drogue récréative, mais en fait, le cannabis du type chanvre était utilisé à de nombreuses fins pratiques depuis des années", a expliqué à l'AFP Andrus Seeme, membre du conseil municipal de Kanepi.

Il ne voit "rien de mauvais" dans le nouveau logo de sa ville.

"Nous avons quelques PME qui produisent de l'huile et de la farine biologiques à partir du chanvre", a-t-il ajouté. Une boulangerie vend du pain aux graines de chanvre tandis qu'une entreprise fabrique du béton de chanvre, un matériau de construction de qualité.

Kanepi, qui était un petit village au 16e siècle, compte actuellement environ 5000 habitants, après avoir fusionné avec d'autres localités.

Pour choisir son logo, la ville avait organisé une consultation ouverte à tous les Estoniens intéressés et quelque 12000 votants sur 15000 ont opté pour la feuille de marijuana. Ce choix a été entériné ensuite par la commission héraldique estonienne.

© 2018 AFP