Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin qui ne fait pas l'unanimité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Sénat argentin rejette la légalisation de l'avortement

En savoir plus

LE DÉBAT

Proche-Orient : un nouvel affrontement est-il imminent entre Israël et le Hamas ?

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cannabis : le casse-tête de la légalisation

En savoir plus

YouTube va lancer une nouvelle version de son service de musique en ligne

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP | Une présentation de Youtube le 3 mai 2018 à New York

NEW YORK (AFP) - 

La plateforme YouTube va lancer mardi une nouvelle version de son service de musique en ligne par abonnement, dissociée de son offre vidéo pour se positionner plus clairement face aux géants du streaming.

Il s'agit d'une refonte du service par abonnement YouTube Red, lancé fin 2015, qui proposait de la musique à la demande sous une forme similaire à celle de ses concurrents Spotify ou Apple Music avec, en plus, accès à la plateforme vidéo YouTube sans publicité.

A compter du 22 mai, YouTube Red disparaît pour céder la place à YouTube Music Premium et à YouTube Premium.

YouTube Music Premium sera le vaisseau amiral de la filiale de Google dans le streaming, avec un abonnement à 9,99 dollars par mois pour un service sans publicité.

Alors que YouTube Red était une version hybride entre la plateforme vidéo et un service de musique à la demande, YouTube Music Premium semble être, dans sa présentation et son fonctionnement, beaucoup plus proche des plateformes de streaming musical, selon un message posté sur le blog de YouTube.

Il proposera notamment des "milliers" de playlists, à l'instar de ses grands concurrents.

Il existait déjà un service YouTube Music, gratuit avec de la publicité, qui est une version de la plateforme vidéo de YouTube adaptée aux supports mobiles. Il va également être actualisé, mais restera gratuit.

Quant à YouTube Premium, il offrira le service musical mais aussi tous les programmes produits par YouTube, notamment la nouvelle série "Cobra Kai", premier projet de grande ampleur de YouTube dans l'univers des séries.

Ce service qui combine musique, vidéos et programmes originaux, sera proposé à 11,99 dollars par mois pour les nouveaux abonnés. Jusqu'ici, YouTube Red coûtait, lui, 9,99 dollars par mois. Les internautes déjà abonnés à YouTube Red resteront au même prix avec YouTube Premium.

Dans le cadre de cette refonte, Google montre aussi son souhait de faire converger YouTube Music avec Google Play Music, pour éviter que deux services concurrents ne subsistent au sein d'un même groupe, alors que Spotify et Apple Music sont engagés dans une course à la taille.

Les abonnés à Google Play Music deviendront ainsi automatiquement, et sans coût supplémentaire, abonnés à YouTube Music Premium, tout en conservant leur compte initial.

YouTube Music Premium et YouTube Premium seront lancés mardi aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Mexique, tandis que la Corée du Sud aura accès uniquement à YouTube Premium.

YouTube Music doit être également lancé "prochainement" dans 14 autres pays, dont la France.

© 2018 AFP