Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Triplé pour Marquez au GP de France, Zarco à terre

© AFP | L'Espagnol Marc Marquez célèbre sa victoire, le 20 mai au Mans.

LE MANS (AFP) - 

L'Espagnol Marc Marquez (Honda) a remporté en solitaire sa troisième course consécutive, le Grand Prix de France, cinquième manche du Championnat du monde MotoGP, dimanche au Mans, que Johann Zarco (Yamaha Tech3) n'a pu terminer après une chute.

Marquez, qui égale le nombre de victoires dans la catégorie reine de l'Australien Casey Stoner (38), a devancé sur la ligne d'arrivée les Italiens Danilo Petrucci (Ducati Pramac) et Valentino Rossi (Yamaha).

Il compte désormais 36 points d'avance sur son premier poursuivant au classement des pilotes, l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha).

Parti en pole position et rapidement revenu aux avant-postes après un départ moyen, Zarco est tombé seul au septième tour, alors qu'il luttait en tête avec les Espagnols Jorge Lorenzo (Ducati) et Marquez.

Le tricolore, qui avait signé son premier podium dans la catégorie reine en France l'an dernier, rétrograde du coup de la deuxième à la troisième place au Championnat du monde, à 37 points du leader et un de Vinales.

L'Italien Andrea Dovisiozo (Ducati), vice-champion du monde en titre et candidat au sacre cette année, a de nouveau perdu de gros points en tombant seul au quatrième tour, alors qu'il était remonté à l'avant de la course. En Espagne il y a quinze jours, +Dovi+ avait déjà été pris dans une chute.

L'Australien Jack Miller (Ducati Pramac), l'Espagnol Dani Pedrosa (Honda), Jorge Lorenzo, Maverick Vinales, le Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda), victime d'une lourde chute en qualifications, les Espagnols Aleix Espargaro (Aprilia) et Alex Rins (Suzuki) complètent le top 10.

Le coéquipier italien de Rins, Andrea Iannone, qui restait sur ses deux premiers podiums avec le constructeur japonais, a chuté dès le premier tour.

© 2018 AFP