Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les enfants volés de l'ex-RDA

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Pas 2 Quartier

La ferme plutôt que du ferme

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Déclassifions les archives sur le génocide rwandais"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Crise migratoire en Europe : le "crash test" ?

En savoir plus

Amériques

Donald Trump demande une enquête sur une éventuelle surveillance de sa campagne

© Nicholas Kamm, AFP | Donald Trump à la Maison Blanche, le 18 mai 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2018

Donald Trump va demander lundi au département de la Justice de vérifier si son équipe de campagne lors de l'élection de 2016 a été infiltrée ou surveillée par le FBI ou le département de la Justice sous l'administration Obama.

Donald Trump a tweeté, dimanche 20 mai dans la soirée, son intention de demander l’ouverture d’une enquête sur une éventuelle infiltration ou surveillance de son équipe de campagne en 2016.

"Je demande, et je le ferai officiellement demain, au département de la Justice de vérifier si oui ou non le FBI/DOJ [Department of Justice, le ministère de la Justice, NDLR] ont infiltré ou surveillé la campagne Trump pour des raisons politiques – et si de telles demandes ou réclamations ont été émises par des personnes au sein de l'administration Obama", a-t-il écrit.

"Si c'est vrai – (ce serait) le plus gros scandale politique de tous les temps", a-t-il encore affirmé sur Twitter.

Le président américain avait laissé entendre vendredi que l'agence fédérale avait infiltré sa campagne en y plaçant ou en y recrutant un informateur.

L'un des avocats du président américain, Rudy Giuliani, ancien maire de New York, avait par ailleurs déclaré le même jour à la chaîne CNN que ni lui, ni Donald Trump n'avaient la certitude que le FBI avait infiltré la campagne présidentielle du candidat républicain.

Ces affirmations interviennent alors que le procureur spécial Robert Mueller continue de mener son enquête sur une possible collusion entre la campagne Trump et la Russie. Une enquête qualifiée de "chasse aux sorcières" par Donald Trump.

Clôture de l'enquête sur l'ingérence russe le 1er septembre ?

Le département de la Justice a demandé à son inspecteur général d'élargir l'examen des mandats de surveillance afin de déterminer si cette enquête du FBI présente des irrégularités ou des motivations politiques, a annoncé dimanche une porte-parole.

Selon plusieurs médias américains, Rudy Giuliani a affirmé que cette investigation pourrait être close le 1er septembre – soit avant les élections de mi-mandat du Congrès en novembre. L'avocat a déclaré que l'équipe de Robert Mueller prévoit de mettre fin à l'enquête à cette date et il avait fait connaître cette échéance il y a environ deux semaines, a rapporté le New York Times. Ce délai est néanmoins subordonné à la condition que le procureur spécial interroge le président à la mi-juillet.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 21/05/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Trump "moralement inapte" à être président des États-Unis, selon l’ex-directeur du FBI James Comey

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Aux États-Unis, le Parti démocrate porte plainte contre Moscou, l'équipe Trump et Wikileaks

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le procureur Mueller évoque une assignation à comparaître pour Trump

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)