Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Mondial-2018: Neymar sera "à 100%" pour les grands débuts du Brésil

© AFP | Arrivée par hélicoptère pour Neymar (casquette), suivi par Douglas Costa et Thiago Silva, au centre d'entraînement du Brésil à Teresopolis, le 21 mai 2018

TERESÓPOLIS (BRÉSIL) (AFP) - 

Arrivé en hélicoptère lundi au centre d'entraînement de l'équipe du Brésil pour débuter la préparation pour le Mondial-2018, Neymar sera "à 100%" pour le premier match des quintuples champions du monde en Russie, a affirmé le directeur des sélections Edu Gaspar.

"Nos préparateurs physiques sont optimistes et d'après leurs informations, nous sommes confiants qu'il puisse être à 100% pour le premier match du 17 juin (contre la Suisse), sur le plan physique, mais aussi clinique et émotionnel", a affirmé l'ex-milieu de terrain d'Arsenal lors d'une conférence de presse à la Granja Comary, QG de la Seleçao niché dans les montagnes de Teresopolis, près de Rio de Janeiro.

Blessé à un pied fin février, le joueur le plus cher de l'Histoire n'a pas joué depuis bientôt trois mois, même s'il a repris l'entraînement avec ballon depuis huit jours avec le PSG.

La préparation du Brésil a débuté officiellement lundi, avec l'arrivée de 16 des 23 joueurs convoqués il y a une semaine par le sélectionneur Tite.

Fidèle à son image "bling-bling", Neymar est arrivé en hélicoptère, peu avant midi, en compagnie de Thiago Silva, son coéquipier au Paris SG, Douglas Costa et Renato Augusto.

En T-shirt et pantalon noir, portant lunettes de soleil et casquette blanche, il a retrouvé un autre joueur parisien, le défenseur Marquinhos, le premier arrivé au centre d'entraînement.

Une quinzaine de supporters étaient venus à l'entrée de la Granja Comary pour tenter d'approcher leurs idoles, mais l'accès a été totalement fermé au public.

- "Une grande sélection" -

"Je suis venu pour soutenir le Brésil, l'équipe, pour leur montrer qu'on croit en eux. Ils vont défendre notre pays. Nous sommes encore le meilleur pays au monde dans le foot", a affirmé Antonio Rodrigues da Silva, vendeur ambulant de 44 ans.

Pour Edu Gaspar, le Brésil ne doit "pas avoir peur" d'assumer son statut de favori de la compétition. "Il ne faut pas que cela soit un poids, mais il faut être réaliste: nous allons lutter pour le titre, nous avons une grande sélection".

D'après la Fédération brésilienne (CBF), 17 joueurs en tout devaient rejoindre le groupe lundi, le gardien Cassio étant attendu dans la soirée.

Ils seront vingt mardi, Alisson (AS Rome), Philippe Coutinho (Barcelone) et Miranda (Inter Milan) ayant été autorisés à ce présenter un jour plus tard pour avoir joué dimanche avec leurs clubs respectifs.

Mais la Seleçao ne sera au grand complet que le 28 mai, deux jours après la finale de la Ligue des champions, à laquelle participeront Roberto Firmino (Liverpool), Marcelo et Casemiro (Real Madrid).

Ils rejoindront leurs coéquipiers directement à Londres, où les Brésiliens poursuivent leur préparation la semaine prochaine avant d'aller en Russie, avec des matches amicaux contre la Croatie, le 3 juin, à Liverpool, et l'Autriche, le 10 juin, à Vienne.

A la Granja Comary, les entraînements sur le terrain ne commenceront que mercredi, les deux premiers jours étant réservés aux examens médicaux et à la préparation physique dans la salle de musculation.

Après les grands débuts contre la Suisse, le 17 juin, à Rostov, le Brésil affrontera le Costa Rica, le 22 juin à Saint-Pétersbourg, et la Serbie, le 27 à Moscou, dans le groupe E.

© 2018 AFP