Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Moyen-Orient

Israël a employé pour la première fois ses F-35 au combat

© Jack Guez, AFP | Un F-35 israélien, lors d'une démonstration aérienne, le 27 décembre 2017, dans le désert du Néguev.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2018

Israël a annoncé être le premier pays à avoir utilisé au combat le chasseur américain multirôle F-35. L'État hébreu a été le premier pays, hors États-Unis, à acquérir cet appareil.

Israël est devenu le premier pays à soumettre les F-35 à l’épreuve du feu. L’État hébreu a annoncé mardi 22 mai avoir utilisé au combat ce chasseur bombardier américain furtif.

"Nous faisons voler le F-35 dans tout le Proche-Orient et nous avons déjà attaqué deux fois sur deux fronts différents", a déclaré le chef de l'armée de l'air israélienne, le général Amikam Norkin, dans un discours aux chefs de 20 armées de l'air étrangères réunies en Israël.

Le général Norkin n'a pas fourni plus de précisions. Ces dernières années, l'aviation israélienne passe pour avoir frappé des dizaines de cibles chez son voisin syrien: positions de l'armée du régime de Bachar al-Assad, convois d'armes à destination du Hezbollah libanais et, plus récemment, installations et équipements iraniens.

Des tirs contre des cibles iraniennes en Syrie

L'armée israélienne a frappé le 10 mai ce qu'elle a présenté comme des dizaines de cibles militaires iraniennes en Syrie, en représailles au tir, par les forces iraniennes selon elle, de roquettes contre ses positions sur la partie du Golan occupée et annexée par Israël.

Vingt-sept combattants prorégime syrien avaient été tués, dont au moins 11 Iraniens, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Cette opération avait suscité une vive inquiétude internationale quant au risque de confrontation ouverte entre Israël et l'Iran. Le 10 mai, les Iraniens ont lancé 32 roquettes, a indiqué le général Norkin alors que l'armée israélienne avait fait état jusqu'alors d'une vingtaine de projectiles.

Fabriqué par le groupe de défense américain Lockheed Martin , le F-35 est aussi connu sous le nom de Joint Strike Fighter et, en Israël, sous le nom d'Adir (puissant). L'État hébreu a été le premier pays, hors États-Unis, à acquérir cet appareil. Il a reçu ses deux premiers exemplaires, sur une commande totale de 50 avions, en décembre 2016. Selon les médias israéliens, au moins neuf chasseurs ont aujourd'hui été livrés.

Bijoux de technologie, les F-35 sont présentés par Israël comme l'une des réponses à la "menace" iranienne car réputés capables de passer inaperçus des missiles S-300 livrés à l'Iran par la Russie.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 22/05/2018

  • ISRAËL

    Israël : le Paraguay inaugure, à son tour, son ambassade à Jérusalem

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Gaza : les pays musulmans demandent une "force de protection internationale" pour les Palestiniens

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Gaza : le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU vote l'envoi d'une mission d'enquête internationale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)